Avale tout!

Drapeau-fr.svg Lettres Gay

LG92.jpg


Numéro 92

Texte d'archive:


Archivé de: Lettres Gay – Numéro 92
Date de parution originale: Août 1998

Date de publication/archivage: 2012-08-23

Auteur: Julien
Titre: Avale tout!
Rubrique: Le mec d'à côté

Note: Le magazine Lettres Gay ayant disparu, nous archivons sur Gai-Éros des textes y ayant été publiés au fil des ans, à titre d'archive, notre but premier étant que la littérature homo-érotique se préserve au fil du temps. Si vous êtes l'auteur de ce texte ou si vous détenez des droits légaux sur ce texte, veuillez communiquer avec nous sans délais.

Ce texte a été lu 5387 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)


Ce qui m'électrise le plus, c'est d'entendre, pendant que je suce mon voisin Étienne, sa femme s'activer dans la maison. Si elle pouvait deviner ce qui se passe dans la remise à outils... Quel plaisir que de s'avaler cette grosse saucisse bien épaisse avec ses abricots mûrs et juteux! Pendant que j’asticote son gland frémissant, je lui caresse ses fesses et ses cuisses musclées recouvertes de poils blonds.

Ensuite, d'un seul coup j'avale toute la longueur jusqu'au fond de ma gorge, sans faiblir, et j’entends Étienne qui soupire. Il fait des petits mouvements du bassin pour m'indiquer le rythme qu'il préfère. Moi, pendant ce temps, je me branle d'une main. Ça sent un peu la queue en rut dans la cabane. Maintenant, tout en accélérant les aller-retours avec ma bouche, j'écarte son slip et j'enfonce l'index mouillé dans sa pastille serrée. Ses mains me tirent les cheveux; il aime, le bougre!

Soudain, de la maison, sa femme l'appelle, la garce! Étienne répond qu'il arrive dans cinq minutes. J'aspire, je déglutis, j’enfonce et je ressors l'outil de ma bouche en salivant beaucoup. Je sens que ça monte, les cuisses d’Étienne tremblent, il donne des coups de boutoir désordonnés en gémissant.

La plupart du temps, je ne peux pas me retenir et je jouis par terre avant lui. Il arrive, il me chuchote de bien tout avaler. Je reçois un premier jet très fort, suivi de plusieurs autres, il se vide dans ma gorge. Comme c'est bon! Encore un coup que sa bonne femme n'aura pas! Il remonte son bleu, reboucle sa ceinture, et me laisse seul dans la remise...


Faites plaisir à l'auteur, vous pouvez toujours laisser un petit commentaire!!! Cliquez ici et ajoutez un sujet!