Deux ados musclés (12)


Deux ados musclés (12)
Texte paru le 2016-10-16 par Musclsm   Drapeau-fr.svg
Publié par l'auteur sur l'archive wiki de Gai-Éros.

MMM+.jpg

Cet auteur vous présente 20 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 6404 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Musclsm.


Template-Books.pngSérie : Deux ados musclés

EPISODE 18 : deux nouveaux Maîtres bien sados

Après le repas, je propose à tous de tester Rachid et Hassan comme maîtres. Tout le monde est d'accord sur le principe. Je propose qu'à chacun des maîtres soit affecté un esclave. Les maîtres feront concourir leur esclave, sur plusieurs épreuves, à eux de motiver leur esclave pour qu'il remporte le maximum d'épreuves. Quand leur esclave perdra une épreuve, le maître devra lui infliger une punition juste, s'il estime que son esclave n'a pas fait le maximum pour remporter la victoire, elle devra donc être proportionnée à la combativité de l'esclave. Les esclaves seront choisis entre Jérémy, Bouba, Sami, Chris et Jamel qui ont déjà joué le rôle d'esclave peuvent refuser de participer s'ils le souhaitent. Je propose un tirage au sort pour désigner les esclaves.

Premier tirage pour l'esclave de Rachid : Jamel, celui-ci décline, c'est son droit, nouveau tirage : Bouba.

Deuxième tirage pour l'esclave d'Hassan : Chris. Chris accepte courageusement le rôle et je le félicite.

J'annonce les épreuves qui opposeront les deux esclaves :

Épreuve n° 1 : épreuve de force : concours de bras de fer, 3 manches maxi. Pour ce concours, il faut en remporter 2.

Épreuve n°2 : épreuve de force : concours de pompes « classiques ».

Épreuve n°3 : épreuve de force et de ruse : lutte simple.

Épreuve n°4 : épreuve de ruse essentiellement : lutte au fouet.

Épreuve n°5 : épreuve sexe, fellation et sodomie : les concurrents devront réaliser la meilleure fellation d'un maître masqué qui jugera du meilleur esclave pour la fellation. Il sodomisera l'esclave après la fellation et jugera également lequel lui procurera le plus de jouissance.

L'épreuve n°5 compte pour deux points. Si après cette épreuve les concurrents sont à égalité de points, une épreuve supplémentaire les départagera :

Épreuve n°6 : épreuve de résistance : concours au fouet.

Rachid et Hassan, vous disposez d'esclaves prêts à tout, motivés et expérimentés, très résistants, ils l'ont déjà prouvé. A vous de les diriger pour qu'ils remportent le défi. Le maître dont l'esclave sera vaincu, sera humilié par l'autre maître qui aura droit à une super fellation, sodomisera le maître vaincu et lui infligera le fouet durant 20 minutes, dans la position et avec le fouet qu'il aura choisis. Vous avez un quart d'heure pour préparer vos esclaves à la première épreuve. Les épreuves suivantes commenceront une demi-heure après la fin de la précédente, pour vous laisser le temps de motiver ou punir vos esclaves respectifs.

Rachid et Hassan « prennent possession » de leur esclave et s'isolent avec eux chacun dans une pièce annexe. Quinze minutes plus tard, les esclaves reviennent dans la salle pour la première épreuve.

Première épreuve : le bras de fer ; bien qu'un peu plus taillé en apparence, Bouba échoue à la troisième reprise, Chris est quand même bien costaud… Rachid assez furieux infligera 30 coups de fouet court sur son cul pour le motiver, en lui promettant de s'attaquer à ses couilles s'il échoue à la deuxième épreuve : le concours de pompes. Bouba se surpassera pour celle-ci et Chris échouera, de justesse. Hassan le punira un peu, pour la forme, 20 coups de strap sur le cul.

L'épreuve n°3 est la lutte simple. Bouba, un peu plus massif, terrassera Chris après une lutte acharnée; Hassan infligera 20 coups de fouet court sur les pecs de Chris. L'épreuve n°4 verra le succès de Chris, visiblement meilleur stratège, poussant Bouba à la faute à trois reprises ce qui lui a valu 60 coups de fouet donné par l'arbitre (10+20 +30 +. Après s'être fait désarmer, il abandonnera. Rachid lui infligera une punition pour la forme, 20 coups de strap sur ses abdos, qui ont bien rougis malgré tout.

L'épreuve n°5 est décisive, les concurrents sont à 2-2, mais l'épreuve compte pour 2 fois 1 point, il peut y avoir encore égalité à l'issue. Je désigne Jérémy pour juger des capacités des esclaves, il a les yeux bandés et devra déterminer lequel des deux lui pratique la meilleure fellation. Chris sera le vainqueur de cette première partie, par contre c'est Bouba qui procurera le plus de jouissance à Jérémy pour la sodomie. Les concurrents sont donc toujours à égalité, les maîtres ne punissent pas leur esclave pour cette épreuve, sachant qu'ils devront supporter un maximum de coups pour la dernière épreuve.

Ultime épreuve.

Les maîtres motivent à fond leur esclave, leur promettant de passer un sale quart d'heure s'ils échouent. Jérémy est chargé de supplicier les esclaves pour le concours, Sami l'assistera. C'est l'épreuve du défi, Jérémy détermine la première, ce sera sur le chevalet, cul bien offert, série de coups de strap. Bouba parle le premier, et annonce d'emblée 50, Chris monte à 60, Bouba annonce 75. Chris ne surenchérit pas.

Bouba est en string, basculé sur le chevalet, poignets et chevilles attachées. Jérémy a passé un slip cuir rouge, avec poche dégrafable, il prend le strap en main, Sami en jock-strap se place pour compter les coups. Le premier coup s'abat sur le cul de Bouba qui se crispe, puis 2, 3… 20 déjà, Bouba commence à serrer les dents, 35… 40… il gémit maintenant, Jérémy claque méthodiquement, laissant un petit temps entre chaque coup, 55, Bouba qui a le cul en feu laisse échapper quelques cris de temps en temps 65… 70, Bouba crie de plus en plus, 74… 75. Il a tenu, mais c'était visiblement « juste ». Jérémy le détache, il se masse les fesses bien violacées. Il a droit à un peu de pommade pour lui calmer le feu, tandis que Chris est installé sur le chevalet.

Jérémy reprend le strap et commence à le fouetter, de la même façon, il subira le supplice, sans pratiquement broncher, se dominant un maximum, ce qui a l'air de rassurer un peu Hassan. Après l'avoir détaché, Jérémy annonce le deuxième supplice :

— À la croix de St-André, coups de fouet court sur la poitrine et le ventre. Chris, à toi de parler.

Chris propose 40 coups, Bouba 50, Chris 60, Bouba s'arrêtera là.

Jérémy attache Chris bras et jambes en X et prend le fouet court en main. Les deux supporteront cette épreuve qui leur laissera de belles zébrures croisées sur les pecs et les abdos.

La troisième série sera pour le dos, avec le fouet long « single-tail » cette fois, poignets au-dessus de la tête, attachés à une chaîne. Bouba propose 30 coups, Chris 40, Bouba renchérit à 50, Chris montera à 60, Bouba ne surenchérit pas.

Chris est attaché et Jérémy se met à l’œuvre. Il supportera assez bien les 60 coups qui lui zébreront le dos de façon parfaite, avec de belles marques bien croisées et quelques gouttes de sang qui commencent à perler. Bouba quant à lui, souffrira atrocement, il a déjà reçu 60 coups lors de l'épreuve n°4 et tiendra tout juste jusqu'au bout. Pendant ce temps, Chris parle avec son maître, Hassan, qui l'encourage fortement.

Jérémy annonce :

— Pour le supplice suivant, vous serez totalement nu, bras et jambes en X, je vous fouetterai avec le « bullwhip » sur tout le torse, mais l'extrémité de la lanière viendra s'abattre sur le dos, les épaules ou le cul. C'est un supplice très dur, l'extrémité de la lanière à une très grande vitesse vu la longueur du fouet.

Chris est le premier à parler et propose 30 coups. Bouba hésite, tente 40 coups. Chris décide de forcer le défi et annonce 60. Bouba ne montera pas au-delà, certain qu'il aura du mal de tenir les 60 coups.

Chris est en place, totalement nu, Jérémy arme son bras, le long fouet siffle en fendant l'air, s'enroule par le côté droit de Chris, l'extrémité de la lanière vient claquer très sèchement sur les épaules, laissant une marque rouge bien profonde, prête à saigner. La lanière viendra zébrer le dos, les fesses, les épaules alternativement, sans que Chris puisse anticiper où la lanière va frapper. Il criera de nombreuses fois, souffrant atrocement sous chaque coup, mais Sami annoncera 60, son supplice est terminé. Jérémy le détachera, en le soutenant, il est épuisé.

Bouba n'en mène pas large, malgré les menaces de Rachid et se présente à poil sous les chaînes. Jérémy reprend son fouet, le premier coup sur le dos de Bouba lui arrachera un cri de douleur énorme. Il gueulera très fort sous tous les coups et fera signe d'abandonner à 25 coups. Il est en sueur, mais aussi en sang et Jérémy le délivre. Rachid est furieux, j'interviens immédiatement.

— Bouba, tu as perdu, certes, mais tu n'as pas démérité pour autant. Va rejoindre Chris qui est en train de se soigner, vous reviendrez après pour assister à la punition de ton maître. C'est la règle, il devait y avoir un perdant dans tous les cas. Désolé Rachid, tu en feras les frais. Va te préparer, Hassan également.

Rachid se prépare et enfile son jock-strap, Hassan met un string avec zip et commence à se palucher. Chris et Bouba reviennent, ils ont juste passé un slip. Rachid se place au milieu à genoux, Hassan est devant lui, son string laisse entrevoir une belle bosse.

— Mains derrière le dos, tu descends le zip avec ta gueule et tu me lèches la bite et les couilles.

Rachid s'exécute, léchant bien les couilles et la tige à Hassan après l'avoir libérée, puis il gobe une de ses boules, puis l'autre et enfin les deux. Hassan est tout excité… sa queue est hyper tendue, il lui enfourne dans la bouche.

— Suce bien mec, et joue de la langue… comme ça, c'est bien.

Après quelques minutes, Hassan commence à lui tirer la tête pour entrer plus profond dans sa gorge et lui enfonce complètement sa bite jusqu'aux couilles, Rachid s'étouffe, Hassan ressort un peu faisant coulisser sa tige dans la gueule à Rachid, il commence à jouir et enfonce son pieu à fond avec un violent coup de reins. Il décharge un bon flot de sperme, Rachid s'étouffe et repousse un peu la bite à Hassan pour avaler la semence, Hassan se retire et lui fait nettoyer sa bite toujours bien raide.

Il entraîne maintenant Rachid devant le chevalet, le bascule dessus en lui écartant bien les jambes et présente sa tige à l'entrée de son cul. Il le tient par les hanches et d'un grand coup de reins pénètre violemment son cul. Rachid gémit au passage du gland puis Hassan se met à le limer de plus en plus à fond et lentement, ses couilles viennent maintenant en contact avec celles à Rachid, le mouvement s'accélère, il le pistonne maintenant un max et décharge avec un grand gémissement d'extase. Rachid est en sueur, il a également bien joui, Hassan se retire, sa queue est toujours hyper raide, il se branle un peu et retourne d'un seul coup dans le cul de Rachid, sans ménagement cette fois, le pistonne bien à fond, Rachid crie un peu, et un deuxième flot de sperme rempli à nouveau son cul. Hassan se retire, la bite maculée de foutre qu'il fait nettoyer à Rachid, puis lui place un bon plug pour obturer son cul. Il le redresse, et l'entraîne au centre sous les chaînes.

— Tu m'as bien vidé les burnes mon salop, j'espère que tu as apprécié, j'ai l'impression que oui, vu la bosse de ton jock. Vire-moi ça maintenant… putain, mais tu triques comme un malade ! Je vais te calmer mec !

Hassan lui attache les poignets aux chaînes, va chercher le « single-tail », se place devant lui tout en se caressant sa bite bien raide qui sort de son string.

— Ton dos et ton cul vont te rappeler que ton esclave n'a pas fait le poids, prépare-toi à déguster…

Sami, met son chrono en route, et Hassan commence à cingler le dos et le cul de Rachid, lui imprimant de jolies marques à chaque coup. Il prendra presque 100 coups de fouet avant que Sami annonce la fin, le quart d'heure étant écoulé. Rachid a le dos et le cul en sang, il est totalement épuisé. Hassan le détache.

— Excuse-moi mec, j'y suis peut-être allé un peu fort… mais c'est la règle. Viens, je vais te soigner.

— Parfait Hassan, c'est la règle, on doit toujours la respecter sans complaisance. Vous êtes tous les deux prêts maintenant pour dresser des esclaves. On va manger un peu avant de repartir, il est déjà tard.

Nous mangerons rapidement tout en discutant, malgré la sévérité des épreuves du week-end, tout le monde est ravi de l'expérience, Rachid et Hassan vont commencer leur recrutement et promettent de nous présenter leurs esclaves d'ici quelque temps.

(à suivre)