Ejac au macdo

Bonjour. Je m'appelle Quentin, je suis lyonnais et j'ai 29 ans. Je ne résiste pas à l'envie de vous raconter l'aventure qui a marqué mon entrée dans le monde gay!

J'avais à l'époque 16 ans et étais en classe de première. Depuis quelques temps, je faisais des cam avec un gars d'Avignon, Gabriel, la trentaine, que j'avais rencontré sur un site de rencontres. Devant aller sur Lyon, il m'a proposé une rencontre réelle: on avait rendez-vous dimanche à un macdo du centre de Lyon. Ce qui nous avait réuni était notre gout commun (je sais que ça peut paraître bizarre mais bon... je suis comme ça) pour trainer en pyjama. J'aime les pyjamas style jogging, léger et doux à la fois... surtout ceux de la marque dim qui contiennent de l’élasthanne (par contre je déteste les pyj grand père) et je reste souvent en pyj sous mon survêt durant la journée quand il ne fait pas trop chaud. Il m'avait donc demandé de venir au macdo en jogging avec seulement le pyjama dessous. Ce que j'ai fait bien sûr.

Nous nous sommes assis dans le coin d'une banquette et très vite sa main s'est posée sur ma cuisse. Est-ce mon manque d'expérience ou le fait d'être en public, je ne sais pas, mais j'ai bandé tout de suite. La tente (mon engin fait 19 cm et un pyj + un survêt, ça cache pas grand chose dans ces cas-là...) ne se voyait pas, cachée par la table. Mais comme je suis devenu tout rouge, Gabriel m'a demandé: quoi, ma main te gêne? ou alors, tu bandes? Et bien sûr sa main est venue vérifier. Sa réaction a juste été "whaou" et il a glissé la main entre le survêt et le pyj... J'étais à la fois gêné (les premières personnes étaient à moins de 3 m) et super excité... Il me branlait à travers le pyj... J'ai dû lui dire d'arrêter sinon j'allais exploser... Il a sorti sa main, a pris la mienne et la posée sur son paquet: il bandait lui aussi même si sous son jean, cela se voyait moins.

Je ne pouvais pas le caresser car là où il était placé, cela ce serait vu par ceux d'en face. Tout en mangeant, sa jambe jouait avec la mienne et sa main de temps à autre venait vérifier l'état de mon entrejambe qui avait quelque peu perdu de sa superbe. Quand il en a eu fini avec son big-mac, il me dit: je vais m'essuyer sur ton pyjama... et il reprit son emplacement sous le survêt. En 2 secondes, ma queue avait retrouvé toute sa splendeur, et même si je lui murmurais sans cesse "arrête", une ou deux minutes après, elle explosait... dans le pyjama et le survêt...

J'ai réussi à ne pas faire de bruit mais j'étais rouge feu derrière mon gobelet de coca et la paille était devenue inutilisable...

Je n'avais pas prévu bien sûr ce qui allait se passer et j'avais mis mon jogging gris... et il y avait une belle tache devant... Incroyable comme j'ai aimé et pris mon pied... et moi qui suis du genre timide! Depuis cette date, j'ai aimé et pratiqué l'exhib. J'avais l'impression que tout le monde nous regardait mais il m'a assuré que personne ne s'était rendu compte de rien. Personne non plus n'a semblé remarquer la tache sur le devant quand je suis sorti puis dans la rue...

L'après-midi a continué dans la chambre d'hôtel de Gabriel: quand nous y sommes arrivés, il m'a demandé d'enlever tout sauf le pyjama et lui s'est mis à poil. Je me suis allongé sur son lit. Il m'a caressé tout le corps, m'a branlé dans mon sperme toujours humide (mais j'ai eu du mal à rebander...) et m'a donné ma première fessée (une petite!) puis m'a déshabillé complètement. Il a alors enfilé mon pyjama et m'a demandé de le branler dedans... Pour la première fois je branlais une autre queue que la mienne... et en plus dans mon pyjama, dans lequel c'est moi d'habitude qui me branle... ça m'a rendu dingue et sans même me toucher, ma queue est devenue raide. Il m'a fait lécher à travers le pyjama ses aisselles, son ventre, ses couilles, ses fesses... mélange de nos deux odeurs. Il m'a ensuite fait mettre à genoux au-dessus de lui et m'a demandé de me branler. Il a baissé le pantalon pour que je jute sur sa queue et ses couilles puis m'a demandé de tout nettoyer avec ma langue... ce que j'ai fait même si je n'en avais pas trop envie (deux éjaculations en quelques heures m'avaient vidé...). Je me suis appliqué (début d'un goût prononcé pour la soumission!) et ai tout avalé. Il en a bien sûr profité pour mettre ensuite sa queue dans ma bouche. Il me tenait la tête pour me guider et a failli me faire vomir plusieurs fois... ce fut ma première fellation! Il a ensuite remonté sur son paquet mon pantalon de pyjama et je l'ai branlé dedans jusqu'à ce qu'il explose. Et je suis reparti avec mon pyjama trempé de jus et mon jogging bien taché... à la fois honteux et excité. Et c'est devenu un merveilleux souvenir aujourd'hui!