Emmerick se fait chienne


Emmerick se fait chienne
Texte paru le 2012-06-30 par Nikolaï   Drapeau-fr.svg
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 25 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 20126 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Nikolaï.


Cher Martial,    

J'aurais pu te téléphoner ou être encore plus moderne et te parler sur MSN mais avec ce que j'ai à te raconter, je serai plus à l'aise sur une simple feuille de papier car je cherche encore les mots pour te décrire ma situation... Il y a quelques jours, j'ai fait une découverte assez ahurissante sur l'un de mes élèves de terminale et il me faut absolument la partager avec quelqu'un digne de confiance, aussi j'ai pensé a toi, mon vieux camarade.

Quand je suis rentré chez moi ce soir là après ma journée de boulot, j'étais loin de savoir que je ramenais dans ma valise une telle révélation. Comme chaque soir, j'embrasse ma femme, ouvre le courrier, jette un coup d’œil à mes fils qui se bagarrent sur leur console de jeux puis je m'installe à mon bureau pour corriger les copies que j'ai ramassées dans la journée: une interro banale, rien de bien excitant mais c'est assez fastidieux, l'ensemble de la classe est relativement bon à part quelques éternels cancres qui n'apprennent leurs leçons que pendant les 5 minutes d'inter-classes précédant l'interro, je suis assez surpris par la copie de Mario d’ailleurs; j'ai toujours cru qu'il faisait partie de la catégorie des cancres mais voilà que depuis la fin des dernières vacances, ses notes ont augmenté de 10 points! Passer de 4 à 14, ça n'est pas banal! Je me demande par quel miracle il a bien pu sortir la tête hors de l'eau... J'en parlerai avec mes collègues en salle des prof, peut-être que quelqu'un sait quelque chose à ce sujet?

Une fois les copies corrigées, je jette un coup d’œil aux quatre cahiers d’élèves que j'ai ramassé au hasard durant la dernière heure. Je demande régulièrement à plusieurs élèves de me confier leur cahier de cours pour une journée afin de vérifier leur bonne tenue et leur propreté. Même s'ils sont en terminale Scientifique, ça n'est pas une raison pour délaisser l'Histoire après tout et s'ils veulent pouvoir se relire à la fin de l'année pour passer leur BAC, alors il vaut mieux que leurs cahiers soient correctement tenus. Ce soir, j'ai les cahiers de Marie, d'Aziz, d'Emmerick et de Guillaume.

Les deux premiers cahiers sont sans grandes surprise, Marie est méticuleuse tandis que les cours de Guillaume sont remplis de graffitis et de ratures. J'en arrive au cahier d'Emmerick (la surprise!), l'un des meilleurs élèves de la classe que tu apprécierais certainement. C'est un jeune garçon blond, assez fin, le visage rond et des grands yeux marrons, il est assez calme en classe et ne rechigne jamais à travailler contrairement à la majorité de ses camarades mais il n'est pas non plus un intello qui ne vivrait que pour ses bonnes notes. C'est un élève dont j'apprécie les dissertations et qui n'est pas ennuyeux. Je pensais tout connaître de ce garçon modèle mais comme je me trompais! Son cahier est parfaitement tenu, les leçons sont biens copiées malgré un ou deux dessins dans la marge mais rien de grave. Je suis sur le point de le refermer lorsque je remarque quelques feuilles glissées entre la couverture et la fin du cahier. Ce sont des feuilles blanches à petits carreaux, légèrement chiffonnées pour certaines, sur lesquelles s'étale l'écriture ronde d'Emmerick. En haut de chaque feuille, la date est soigneusement renseignée : un journal intime!

Dans un accès de curiosité, j'en parcoure la première page. Je veux te dire que je me suis permis de le faire parce que d'ordinaire mes élèves ne laissent rien traîner dans leurs cahiers et je pensais donc qu'Emmerick me les avait destinées d'une quelconque façon... Mais voilà qu'en lisant cette première page, mes doigts se crispent et ma respiration se tait. Je ne peux pas te décrire la surprise et le choc qui m'ont cueillies à la lecture de ces quelques lignes...

Je ne voit pas d'autre moyen que de te transmettre ces pages de cahiers photocopiées par mes soins, lis les donc et tu comprendras ma surprise et mon embarras !

* * *


27/11 Samedi

Aujourd'hui Papa rentre de son congrès pour le travail, dés que je suis rentré de l'école je me suis débarrassé de mes vêtements, j'ai pris ma douche, je me suis fait un lavage et je me suis enfoncé un bon gros plug dans mon cul lubrifié. Car je sais que quand Papa rentrera à la maison ça fera plusieurs jours qu'il ne se sera pas vidé les couilles et je serai là pour qu'il se soulage en moi!

J'étais en train de préparer le souper quand Papa est rentré, nu comme un vers. J'ai retiré mon plug et je me suis précipité dans l'entrée. Papa ouvrait sa braguette quand je l'ai rejoint, il m'a juste plaqué au sol et j'ai senti sa grosse bite se glisser dans la raie de mes fesses. En bon fiston, j'ai soulevé mon cul et Papa m'a défoncé la chatte. "Hum tu as gardé ton cul bien ouvert pour moi, c'est bien mon fils!" J'étais très fier quand il a dit ça!

Après s'être vidé les couilles bien au fond de mes entrailles, Papa est allé chercher une surprise pour moi qu'il avait laissé à l'arrière de la voiture. Quand il est revenu dans la maison, il était accompagné d'un gros chien Rottwelleir. "Il s'appelle Démon !" Papa m'a dit. Alors que je servais le repas, Papa a plaisanté en disant qu'il espérait que le chien serait bientôt aussi bien dressé que moi ! On a bien rigolé et avant de passer au dessert, Papa m'a encore défoncé le cul. Pendant que j'étais entre ses jambes pour lui nettoyer la bite à coups de langue, Démon est venu lécher ma rondelle qui dégoulinait de sperme. Papa n'a rien remarqué mais j'ai adoré! Je me suis endormi alors que Papa venait de me baiser une troisième fois, j'avais ma tête posée sur son torse poilu et sa bite était encore dans mon petit cul, ça me manquait de m'endormir comme ça!


30/11 Mardi

Tout à l'heure, alors que j'allais servir le repas, Démon s'est glissé entre mes jambes et j'ai fait tombé le plat de spaghetti sur le carrelage. Papa était très en colère devant tout ce gâchis. Il a mis les pâtes dans la gamelle de Démon et m'a ordonné de manger à terre comme un chien. Alors que je commençais docilement à manger, Papa a pris le collier de Démon et me l'a attaché au cou. Puis il s'est préparé son repas et l'a dégusté à table alors que je mangeais à quatre pattes sur le sol de la cuisine. Dîner ainsi aux pieds de Papa m'a bien excité, surtout que j'étais obligé de lever mon cul en l'air pour pouvoir atteindre la gamelle. Démon était très troublé, il ne comprenait pas pourquoi j'avais son collier et pendant que je mangeais, il m'a gentiment léché le trou du cul. J'ai passé le reste de la soirée à quatre pattes, sans même penser à me relever. Papa était très fier de moi et très excité : il me l'a dit alors qu'il m'enculait avant de dormir.


07/12 Mardi

Papa a quelques problèmes au boulot et pour se détendre, on est allé au cinéma après avoir fini mes devoirs. Je ne portais aucun sous-vêtement et le plug que j'ai reçu à mon anniversaire était enfoncé dans mon cul. C'était très bizarre et excitant parce que dans la file d'attente du multiplex, j'ai rencontré Maxime et Jean qui sont dans ma classe. Ils se sont assis à côté de nous dans la salle de cinéma. Le film était pas très bon mais on s'est amusé quand même. Quand on est rentré, Démon nous a fait la fête et Papa a dit qu'il faudra lui racheter un collier puisque désormais c'est moi qui porte le sien! Grace au plug, mon petit cul était bien ouvert quand Papa m'a défoncé cette nuit. C'était le pieds!


25/12 Lundi

Hier c'était la veillée de Noël! Papy est venu nous rendre visite pour passer la veillée de Noël avec nous. J'était très content de le voir car je l'aime bien et en plus, j'adore avoir deux hommes exigeants à servir en même temps. Pendant que la dinde rôtissait, Papy m'a fait asseoir sur ses genoux et m'a raconté des histoires cochonnes sur l'enfance de Papa tout en me doigtant le petit trou avec ses gros doigts calleux. Il paraît que quand Papa avait mon âge, il s'enduisait le sexe de sucreries pour que son petit frère le suce : Nutella, pâte d'arachide, confiture ou miel, il offrait sa sucette à mon oncle presque tout les soirs. Et c'est justement un soir de Noël que Papy a découvert les cachotteries de ses deux fils et à partir de ce moment là, il a pris leur éducation en main, ce qui veut dire en gros que c'est sur son sexe qu'étaient les sucreries désormais et qu'il avait ses deux fistons à régaler. C'est aussi Papy qui a dépucelé le trou de mon tonton pour que lui et Papa puissent s'en servir comme vide-couilles. Ainsi j'ai appris que je n'étais pas le premier vide-couilles de mon père et que j'avais un modèle à égaler, voire à surpasser! En tout cas tout, ça a réussi à tonton qui est maintenant un militaire haut-gradé! Dommage qu'il n'ait pas pu se joindre à nous ce soir là!. 

Mes deux hommes m'ont défoncé le cul avant de passer à table, le repas de Noël était très bon, je n'ai pas trop aimé les huîtres mais la dinde était délicieuse!

J'étais très excité quand j'ai ouvert mes cadeaux : une laisse, un gros plug qui se termine en queue de chien et une très belle gamelle en inox, le tout flambant neuf! Papa m'a dit que c'était parce que j'avais été une bonne chienne. Pour leur rappeler des souvenirs du bon vieux temps, je leur ai tout les deux taillé une pipe au miel! Quel délice!


06/01 Jeudi

Aujourd'hui Papa a racheté un nouveau collier pour Démon, un bel objet de cuir noir avec des pointes métalliques, moi je dois garder le vieux; ça fait plusieurs jours que je le mets autour du cou dès que je me déshabille en rentrant à la maison. Désormais je me déplace à quatre pattes la plupart du temps, cet état de soumission m’excite et Papa le sait. Pour le remercier d'être un si bon père, je lui ai léché les pieds tout à l'heure pendant qu'il regardait son match à la télé. Il a de grands pieds égyptiens et il est très sensible entre les orteils. Quand son équipe a marqué un but, il m'a prit par les cheveux et il m'a violé la bouche avec sa grosse queue. Pendant que je faisais tout pour lui tailler la meilleure pipe possible, Démon est venu derrière moi et m'a léché le cul. C'était très bon et Papa l'a encouragé. Après ça, Démon a voulu me monter comme une femelle, j'étais très excité et je lui ai tendu mon cul. Ses pattes avant ont un peu griffé mes hanches mais sentir son chibre me pénétrer était la plus belle des récompense. Démon s'est calé bien au fond de moi et a donné de petits coups de rein en se déchargeant. Papa est très content de moi, il m'a appelé sa "petite pute chérie" pendant qu'il se déchargeait une deuxième fois au fond de ma gorge et que Démon attendait que sa boule se dégonfle pour sortir de moi. Le soir, Démon a dormi dans notre lit, il a léché le sperme qui coulait de mon cul pendant que Papa m'enculait. C'était très bon!


10/01 Lundi

La prof d'espagnol n'est pas très sympa avec moi, pourtant mes notes sont correctes, j'ai voulu en parler à Papa mais il est rentré du boulot très fatigué, je me suis dépêché de lui servir à manger et il est allé se coucher sans méme me baiser. Même si Papa n'était pas là pour me surveiller, j'ai mangé dans ma gamelle en même temps que Démon. Ensuite je suis resté un peu dans le salon avec le chien pour jouer. À un moment, Démon m'a léché le sexe alors je lui ai rendu la pareille. C'est marrant, je commence à m'habituer au goût du sperme de chien!


16/01 Dimanche

Papa a eu un match de rugby amateur ce matin. J'ai assisté à la rencontre dans les gradins, je suis trés fier de mon pére. C'est une équipe de sportifs du dimanche, des quarantenaires qui essayent de garder la forme, certains sont ventripotents et un peu mous mais la plupart sont très mâles et très sexy. Le plus sexy de tous c'est Papa évidemment ! Dans l'équipe, il y a aussi monsieur Lebel un prof de chimie du lycée c'est marrant de le voir en dehors du cadre scolaire, il parait que c'est un ancien militaire, alors je suis trés fier parce que mon pére est plus fort que lui ! Ils se ressemblent tous les deux, mon pére est châtain clair avec les cheveux court, Lebel est blond avec les cheveux en brosse, ils ont tous les deux la même carrure d'armoire à glace mais le visage de mon pére est plus rond et plus harmonieux ; parfois je l'appelle mon "papa ours" ! D'ailleurs la barbe blonde qui recouvre les joues de mon pére lui donne à la fois l'air plus viril et plus doux que M. Lebel qui me fait penser à un aigle sévère, et puis je crois que mon pére a un corps plus poilu. J'adore m'endormir chaque soir sur ses pectoraux recouverts de fourrure blonde !   Mon moment préféré du match c'était bien sur lorsque tous ces sportifs ont pris leur douche collective, mes yeux se sont régalés !! Quelqu'un a dit que je ressemblais à un chien devant son os tellement je bavais, un éclat de rire et on passait à une autre blague, l'ambiance des vestiaires me plait vraiment !

Le soir venu Papa m'a fait grimper en voiture et m'as amené  au bord du lac pour se balader, dés que je suis sorti de l'auto, il a attaché une laisse à mon collier. J'étais quasi-nu et les quelques types qu'on a croisé lors de la balade ont eu l'air d'apprécier ! J'étais très excité et Papa n'a pas hésité à m'enculer sur le gazon fraichement coupé, se servant de la laisse pour accentuer ses coups de reins. Un vigile qui faisait sa ronde autour du parc m'a proposé sa queue à téter, et ensuite Papa lui a offert mon cul. Sa bite était bien large, je me suis joui dessus assez vite !


19/01 Mercredi

Pour mon anniversaire, j'ai demandé à Papa si je pouvais lui lécher le trou du cul. On s'est bien installé sur le lit et il s'est assis sur ma bouche. Mon nez et ma langue étaient saturés de son odeur. J'ai du le lécher pendant une bonne demi-heure pendant qu'il se relaxait complètement.   Ensuite il m'a défoncé en me demandant si je fantasmais sur d'autres hommes, je lui ai parlé du prof de sport monsieur Tiriac et du prof d'histoire-géo monsieur Duval. Papa était trés éxcité. Il a dit qu'il essayerait de réaliser les fantasmes de sa petite chienne préférée. On a passé une excellente journée et je me suis endormi heureux dans ses bras alors que son sexe était encore en moi.

21/01 Vendredi

Aujourd'hui je me suis fait réveillé par mon père : il m'a retourné sur le ventre pour pouvoir m'enculer, c'est ça qui m'a réveillé ! Sans ménagement il s'est enfoncé en moi au plus profond, il voulait juste soulager sa trique matinale et s'est la meilleure façon que je connaisse pour me réveiller heureux ! Après s'être servi de moi comme vide couille il a empalé ma bouche sur son sexe semi flasque et s'est mis a pisser. J'ai tout avalé c'était merveilleux. Il a continué à me traiter comme un chien jusqu'à ce que je parte au lycée.  Le soir Pendant que je mange dans ma gamelle Démon a pris l'habitude de me lécher le cul pour récolter le sperme de Papa, il aime ça autant que moi !

* * *


Maintenant que tu as lu ce que j'ai lu ce soir là tu comprends mon trouble, et si je t’envoie cette lettre confidentielle c'est pour demander conseil à mon ami de longue date, à l'agent de police et au père de famille que tu es. Je ne saurais dire si ce que mon élève a couché sur le papier est la réalité ou juste des fantasmes d'adolescents. Et même si c'est réel il semble prendre un plaisir inouïe dans cette relation malsaine et interdite. Depuis cette découverte je suis comme assommé, abasourdi, j'en ai du mal à dormir la nuit et à rester concentrer le jour.

J'attends avec impatience les conseils que tu saura sans nul doute me prodiguer.

Ton vieil ami,   Jean-Michel Duval.


NDLA : N’hésitez pas à commenter le récit dans le menu "Discussion". 
Une lettre de réponse de la part de "Martial" serait la bienvenue !


Faites plaisir à l'auteur, vous pouvez toujours laisser un petit commentaire!!! Cliquez ici et ajoutez un sujet!


Faites plaisir à l'auteur, vous pouvez toujours laisser un petit commentaire!!! Cliquez ici et ajoutez un sujet!