Jeremy


Jeremy
Texte paru le 1999-12-16 par Jed Han   
À l'origine de Gai-Éros, la section des "Petites vites" n'indiquait pas si le texte provenait d'un internaute anonyme ou s'il avait été expédié par l'auteur et peu d'entre ces textes ont un email indiqué. Il nous a alors été impossible de distinguer les textes de provenance inconnu ou ceux des auteurs qui nous expédiaient leurs textes.



Cet auteur vous présente 1 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 4575 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Jed Han.


C'était au mois de mai 1998. Ce jour-là, prenant mon courage à deux mains, je téléphone à Jeremy pour l'inviter à dîner… Il passe me prendre à la sortie du boulot et nous allons dans un resto sympa. Ne me demandez pas ce qu'il y avait au menu, je ne m'en souvient plus car j'avais mes yeux bleus, rivés dans ses yeux bruns… Je lui ai fait du pied pendant tout le repas. Heureusement que nous étions dans un coin calme du restaurant…

À la sortie, il m'invite à boire un dernier verre chez lui… et nous passons le reste de la soirée à discuter, de tout et de rien. À un moment, n'y tenant plus, je me lance et je le caresse au travers de son t-shirt…

À ce moment de l'histoire, je vais vous donner quelques précisions, sur lui et sur moi. Jeremy est gay, il a la quarantaine, est beau mec. Bien! Quoi! Moi j'ai 39 ans, grand, look hétéro et pour cause, je suis marié, j'ai deux fils de 19 et 15 ans et depuis deux ans environ, je me pose des questions sur ma vie... Suis-je hétéro? homo? bisexuel??? Je ne sais plus... (Je n'avais, à ce moment-là, jamais eu d'aventure homo.)

Enfin pour en revenir à cette fameuse soirée, nous nous sommes caressés jusqu'au moment où Jeremy m'a dit que l'on allait trop vite, que j'étais marié et qu'il ne voulait pas être celui d'une simple aventure... Je l'ai respecté malgré mon envie forte de faire l'amour avec lui et malgré sa bosse sous son jeans... Jamais personne ne m'a fait bander aussi fort. Je n'en ai pas débandé jusque chez moi, même après une demi-heure de marche!!! C'est pour dire l'émotion qui était là!

Depuis, je vis avec les souvenirs de cette soirée. Je revois Jeremy régulièrement sans pour autant faire l'amour et c'est là que notre relation est forte car il n'est pas nécessaire de concrétiser tant que chacun n'est pas prêt. Qui sais peut-être un jour je passerai le reste de ma vie avec lui...

J'ai eu depuis une ou deux aventures en sauna mais ce n'est pas pareil... c'est du vite fait... je prends, je jette... J'ai assouvis une pulsion... Je rentre...

Je vis très mal depuis ce jour-là, je l'ai dans la peau et j'y pense tout le temps... je dois vivre avec cela... Mais mon histoire est belle car j'ai beaucoup de tendresse pour lui et je laisse faire le temps.

Merci Jeremy du cadeau que tu m'as fait ce jour-là. Tu me fais espérer en l'avenir, un avenir où nous serons deux, toi et moi...