La salope (01)

(Redirigé depuis La salope)

Short & sweet


La salope (01)
Texte paru le 2019-12-20 par Glouhert   
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 4 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 5786 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)
Template-Books.pngSérie : La salope

01 – Parce que je suis une petite salope.



Mon trou est bien souple, serré comme élargi, du plug au gode, des doigts à la main.


De longues soirée chez moi à jouer avec mon cul, shooté au popper, à espérer la prochaine fois où je pourrais me faire baiser.


Ma bouille plaît aux hommes, mon petit cul aussi.


Tant de fois où j'aimerais m'agenouiller devant ces hommes, et remplir ma bouche avec leurs gros chibres bien chaud. Où je pourrais aspirer leurs glands, lécher leurs hampes, masser leurs burnes et m'étouffer sur une colonne de chair.


A les rendre bien durs, à leurs montrer comme j'ai envie qu'ils me baisent. Me sentir remplis dans le cul et la bouche, en même temps, me fait décoller.


Je suis cette salope qui aime se faire prendre fermement avec une grosse queue à sucer et une autre qui me remplit et m'élargit le cul, à grands coups de bassins. Celle que tu peux croiser dans un sex-club ou un sauna, dans la rue ou dans les bois, chez toi ou chez moi.


Je suis cette salope, qui espère juste le mec qui lui défoncera le cul, et prendra sa bouche à la suite, avant de se finir dans son cul. Le cul toujours lubrifié, chaud, qui ne demande qu'à être titiller, et pris. Qu'une grosse queue me fasse jouir, longue et large, à aller et venir dans mon cul, en élargissant bien mon anus.


Le cul remplis d'un plug, je repense à ces grosses queues qui m'ont si bien baisé, au point d'en avoir constamment envie.


Enfoncées en moi, comblé, suçant une seconde bite qui s'offre à mes lèvres, ou au fond de ma gorge.


Perdant conscience du temps pendant que ces hommes se défoulent dans mes trous, me sentant salope et soumise à leurs chibres dressés fièrement, le cul offert et la bouche gourmande.


Pendant des heures ils me baisent le cul et la bouche, échangeant de place, ils profitent de moi, et moi je profite d'eux.


Je suis cette salope, car seulement les grosses queues m'attirent. J'ai envie d'elles, de les sentir forcer mon cul et ma bouche.


Le cul cambré, la langue tirées, je les désire quotidiennement.


Je suis une petite salope.

A suivre…