La tournante du parking


La tournante du parking
Texte paru le 2004-04-23 par Luc2   
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 10 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 23896 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Luc2.


Hier soir, mon copain Abdel est venu me voir pour que je sorte avec lui. Il m'a expliqué qu'il était invité à une soirée un peu spéciale et qu'il devait amener avec lui un copain soumis et avec expérience. Je lui demandais pourquoi moi, il m'a répondu: "Tu es exactement la pute qu'il me faut." J'ai pris cela comme un compliment.

Je dus me vêtir comme il a voulu: les seins maquillés, un collier autour du cou avec un anneau assez gros, un plug énorme dans le cul enfoncé très profond et des bracelets aux chevilles et aux poignets et juste un cache sexe pour ma queue, pour le reste à poil sous un manteau. Nous voilà partis à cette réception. J'ai oublié de dire qu'avant de partir, il m'a enculé à fond en laissant son sperme dans mon cul et il a remis le plug.

Nous voici arrivés dans la campagne près de l'autoroute, sur l'aire de repos. Il y avait du monde, beaucoup de voitures avec des couples très divers. Il me fait descendre de sa voiture, il m'attache avec une laisse et nous voilà partis dans les toilettes de l'aire de repos. En arrivant, il enlève mon manteau et me présente à l'assemblée: "Bonsoir messieurs, voici une pute qui ne peut rien refuser. Elle est à vous, faites en ce que vous voulez..."

Il me tire par la laisse et m'attache à l'anneau du lavabo prévu pour cela et il me fait coucher sur une couverture qui était là. Très vite, je m'aperçus que je n'étais pas seul sur la couverture: il y avait aussi 3 chiens très gros. Peu de temps après, une autre pute est venu me rejoindre, elle m'a expliqué qu'elle était là par punition.

Les invités ont commencé par nous présenter leur queue à sucer. Nous étions à genoux et nous avalions bite sur bite. Ma mâchoire commençait à me faire mal, j'avais la bouche remplie de sperme qui coulait sur mes seins qui étaient triturés par plusieurs personnes. Abdel passa derrière moi pour m'enlever le plug. Je sentis un museau de chien contre mon cul. Je sens une langue dans ma raie; enfin un peu de bonheur, cette langue me fait du bien. Pendant ce temps, la pute d'à côté se fait attacher à la porte du W-C par un grand noir immense avec une queue comme un baobab. Je vois cette queue énorme le défoncer et je l'envie. Un noir arrive vers moi avec une matraque identique à celle de son voisin et il m'enfourne sa queue dans la bouche. Je crois que ma bouche était complètement distendue. Il jouit puis il me pisse carrément dans la bouche et sur le corps. Je ne sais pas si le chien qui me léchait a apprécié, en tous cas il m'a monté dessus et je me suis fait enculer par le chien. Quand il a déchargé, j'ai senti une grosse boule s'enfoncer en moi et un paquet de sperme se déverser dans mon cul.

Puis ce fut l'orgie! J'étais enculé par les chiens. Je servais d'urinoir et j'avalais tout ce que je pouvais. Pour terminer je fus amené dans le pré d'à côté. Je n'avais pas encore vu l'âne qui broutait dans l'herbe

Les invités m'ont attaché au même pieu que l'âne et celui-ci vint vers moi me sentir. Je puais le sperme et la pisse! Cela a dû l'exciter car soudain sous son ventre, une trique énorme sortait de son fourreau. Abdel me fit sucer cette matraque et l'âne qui n'avait pas joui depuis un moment m'inonda de sperme. Ce fut une douche pour la plus grande joie des invités.

Naturellement, il y en a toujours un plus malin que les autres. Il demanda que je suce l'âne pour le refaire bander. Je n'en pouvais plus alors il amenèrent la pute d'à côté. Elle s'exécuta très bien. L'âne reprit de vigueur et le petit malin dit à Abdel: "Mets ta pute sous l'âne pour qu'il se fasse défoncer par l'animal!" Apparemment Abdel ne pouvait rien refuser au monsieur. Je fus amené sous l'âne, celui-ci passa sa matraque sur mon cul et trouva le trou comme un grand. Il faut dire qu'avec tout ce que j'avais reçu, j'avais anneau bien dilaté. N'empêche que sa queue monstrueuse est rentrée sur 25 cm et que mon cul était comme fendu en deux après quelques aller et retours. Je commençais à jouir comme une bête et il a déchargé des litres. Ils m'ont retiré du pieu et le sperme a giclé au moins à 3m.

La soirée était terminée, Abdel me ramène chez moi. Il me lave et me met au lit non sans s'être fait sucé une dernière fois. Mon cul est resté ouvert pendant trois jours et Abdel m'appela pour me remercier de l'argent qu'il avait gagné sur mon compte. Voilà, j'étais devenu une pute qui rapportait de l'argent en jouissant comme une bête... pas mal!

Si vous avez des commentaires, n'hésitez pas à m'écrire...