Le cul de Marc, son chien et moi et plus...


Le cul de Marc, son chien et moi et plus...
Texte paru le 1999-09-03 par Étienne de ACA   Drapeau-ca.svg
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 79 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 13503 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Étienne de ACA.


Ce fut, une fin de semaine complète de sexe de domination totale, il a dû vider son Labrador quatre fois, moi encore plus, avalant autant mon urine que mon sperme et la nuit du samedi, bien ligoté à son lit.

Marc fut plus que satisfait des deux bouts, aussi bien de la gueule que du cul et il en redemandait encore et encore, il est insatiable du trou de cul. Et la nuit du samedi, bien ligoté, j'ai invité deux de mes copains supers enculeurs et aussi pervers que moi. Sans oublier une surprise pour lui.

Donc ce samedi là, J'ai commencé par rafraîchir le rasage de son trou de cul et de ses petites couilles, ne lui laissant que quelques poils pubiens au-dessus de sa queue, lui rasant même la poitrine et sous les bras. Suivi d'un bon lavement de son trou de cul sale, lavement constitué uniquement de mon et son urine, qu'il gardas en lui plus de 45 minutes, avant de bien se vidé les intestins, pour l'installé à poil. Couché sur le ventre sur un bloc et mains et pieds attachés à des crochets au plancher, seul chose qu'il pouvait bouger étais sa tête, pour sucer et boire tous les liquides sortant d'une queue. Vraiment belle chienne avec ses bas de nylon, son porte jartelle et son trou de cul affamé ouvert à espéré une queue, n'importe quelle queue, une queue, belle chienne la pute à rabais. En sommes une vrai pelote à gosses.

Mes amis sont arrivés, en voyant ce beau spécimen au centre de la pièce, nous avons avalé deux bières chacun rapidement, le grand me demanda, il bois tu la pisse cette afaire là. Ma réponse fut simple, écoute bonhomme, ce n'est pas un mec comme je te disais, C'est un trou de cul, une chienne en chaleur, un urinoir, une toilette tu lui fais ce que tu veux. Comme tu veux!

Il se leva et est allé vers l'affaire au milieu de la pièce, lui donnant une bonne claque sur les fesses en passant, il sorti sa grosse queue sale bien fromagés, pour la mettre dans la bouche de notre chienne de service et il lui pissa dans la gueule plus de 4 minutes, l'urinoir vivante avalant tout, je fis de même et mon autre copain aussi qui étais bandé raide, après avoir vidé sa vessie dans sa gueule il se dirigea vers son trou de cul et sans ménagement lui planta à fond son gros 8 pouces dans le cul, la chienne à crier, elle a reçue une super bonne claque sur chaque fesse, pendant qu'il continuais à sortir et à entré dans ce trou de cul affamé, cinq minutes d' enculage viril et y se vida les couilles, suivis aussitôt de l'autre copain qui l'encula sauvagement de son gros 9 pouces, beuglant comme un déchaîné en éjaculant à son tour, suivi de moi-même, mes 8 pouces trempant dans l'abondante quantité de sperme dans ce trou de cul, je me suis vidé en moins de deux minutes.

Puis Claude a sorti de sa poche, un sac de plastique, il en sorti un linge imbibé du rut de une de ses chiennes en chaleur, qu'il passa sur les couilles et le cul bavant de sperme de notre chienne de service, il sorti du chalet et il revint avec un super beau gros labrador mâle, il lui défi sa chaîne, pour qu'il soit libre.

Il a vite senti l'odeur de notre chienne de service, il s'en approcha, lui senti le cul, il se mis à lui lécher les couilles et le trou de cul qui dégoûtais du sperme de nous trois, notre vrai chien a deux pattes y allais à fond de sa grande langue râpeuse, ma chienne de service se lamentais comme une vraie pute de basse cour, surtout quand le labrador l'à carrément monté pour lui planté sa queue dans le cul, elle gémissait et se tortillais en tous sens, plus que le chien la fourrais, elle en redemandais, le la brador lui bavais dans le dos, le pressant de ses pattes du devant, le labrador y allais à toutes vitesses dans le trou de cul de la belle chienne sale, le chien grognant lui remplissait de son jus de labrador mâle, mais la chienne de service, en voulais encore, elle se serais le cul pour retenir la queue dans labrador dans son trou de cul, le chien se libéras et mon copain fit lécher la queue du labrador pour notre pute, qui lui nettoya, en le suçant, durant qu'elle le suçait, le chien habituel de la chienne, la monta pour la fourré à son tour, bien à fond, en vrai chien mâle, pour se vidé à son tour.

Pas satisfaite, elle a demandé de le sucé, la réponse fut non, elle nous suppliât de la laissé se vidé la vessie, elle a pissé dans une cruche, nous trois avons pissé dans la même cruche, le tout bien brassé, un capuchon sur la cruche relié à un boyau et nous avons vidé complètement la cruche dans son trou de cul, et un gros butt plog pour bien bouché la tout, nous voulions l'enculé à nouveau, après un bon nettoyage du passage des deux chiens, elle se lamentais de la laissé se vidé, qu'elle avais des crampes terribles, la réponse fut: endure salope, tu chieras quand je déciderai.

Trente minutes plus tard, je l'es détaché et conduis à la salle de bain, ou elle passa plus de quinze minutes à se vidé les intestins, elle sortie de la toilette, blanche comme un drap, nous suppliant de ne plus rien faire pour ce soir.

Ta gueule maudite chienne sale, tu a trois trous de cul poilu à nettoyé de la langue de chienne, sans rien dire, soumis comme une chienne de service, à genoux elle nous à bine nettoyé nos trous cul et léché notre sueur sous nos bras, sucé nos queux bandés raides et même deux à la fois dans sa grande gueule de pute, pour l'enculé à tour de rôle et tous trois se vidé à nouveau dans son trou de cul affamé et bouillant, bien vidé, mes copains sont partis et moi j'ai conduit ma chienne de service dans sa cage pour la balance de la nuit, moi je suis monté dormir dans mon lit.

Écrivez vos commentaires a:
Marc <i_search_4u@yahoo.fr> ou Jair <Jair55@hotmail.com>