Me sucer tout seul: mon régal

Drapeau-fr.svg H pour H

HH12.jpg


Numéro 12

Texte d'archive:


Archivé de: H pour H – Numéro 12
Date de parution originale: 1991

Date de publication/archivage: 2018-02-15

Auteur: Dimitri
Titre: Me sucer tout seul: mon régal
Rubrique: Fusils de gros calibre

Note: Le magazine Hommes pour Hommes ayant disparu, nous vous présentons alors sur l'archive des textes y ayant paru au fil des ans, à titre d'archive, le but premier de l'archive étant que la littérature homo-érotique se préserve au fil du temps. Si vous êtes l'auteur de ce texte, ou si vous détenez des droits légaux sur ce texte, veuillez communiquer avec nous sans délais.

Ce texte a été lu 4284 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

Cette publication vous est présentée grâce au fonds d'acquisition auquel les visiteurs peuvent contribuer. Ce fonds sert exclusivement à acquérir de nouveaux périodiques à archiver et que nous ne réussissons pas à obtenir dans les collections personnelles des visiteurs.


Résumé / Intro :

Dimitri, le beau black, se regarde dans les miroirs...


Je m’appelle Dimitri et j’ai dix-sept ans, je viens de découvrir votre revue chez un copain de lycée. Avant je ne savais pas que Steve avait des tendances homosexuelles. Après avoir fait nos révisions, il m’a donné la revue “HOMMES POUR HOMMES” en me signalant qu’il avait déjà tout lu. Moi, je ne vais pas vous parler de ma première ou de mes différentes aventures amoureuses, car je n’en ai jamais eu. Je suis très timide et j’aime mon corps plus que tout. J’ai oublié de vous dire que je suis noir, que j’ai hérité du corps superbe de mon père et que mon sexe dépasse en longueur la taille de celui d’un garçon de mon âge.

Parfois, j’envoie mon sperme sur tout le visage et ensuite je lèche tout autour...

Afin de m’admirer, j’ai choisi avec mes parents une armoire dont les quatre portes sont des miroirs, ce qui me permet, en les orientant, de me voir sous différentes faces. Comme cette armoire est face au lit, je peux prendre toutes les positions que je veux et me voir. Ce que je préfère, c’est me faire des pipes. Étant très souple et ayant une queue de 23cm, chaque soir je me positionne devant les miroirs et je suce mon énorme queue. Je la lèche, l’enduis de salive, me l’enfonce jusqu’au fond de la gorge. Cela peut durer un bon moment jusqu’à ce que mon sperme jaillisse en jets puissants au fond de ma gorge. Parfois, j’envoie mon sperme sur tout le visage et ensuite je lèche tout autour de la bouche.

Vous comprenez maintenant pourquoi je n’ai jamais cherché à avoir d’aventures, mais cela viendra un jour, quand j’aurai trouvé mon égal en blanc.

Dimitri, 17 ans.