Mini rencontres (11) - Une soirée inattendue


Mini rencontres (11) - Une soirée inattendue
Texte paru le 2017-10-07 par Patrice   Drapeau-qc.svg
Publié par l'auteur sur l'archive wiki de Gai-Éros.

MMM.jpg

Cet auteur vous présente 229 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 2853 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Patrice.


Template-Books.pngSérie : Mini rencontres

C'était tellement inattendu. Mon mari et moi étions déjè en robe de chambre, devant nos ordinateurs, à passer le temps avant d'aller se coucher. À quelques reprises, j'avais résisté à l'envie de carrément lui sauter dessus, l'attirer dans le lit pour une baise sensuelle. À chaque fois, je m'étais retenu, me disant que ça serait meilleur encore si j'attendais encore et que je laissais le désir prendre possession de mon être en entier!

Tout à coup, un jeune homme que l'on a connu en décembre 2014 (voir mon récit Sa première pipe d'un autre homme) et avec qui nous étions toujours en contact, sans toutefois réussir à trouver une disponibilité pour se revoir, m'envoie une photo de sa magnifique queue sur mon cell et ajoute : "Je suis disponible live pour vous si vous voulez." Je lance à mon mari, excité : "xxxxxx nous offre de nous faire un show!" Alors je réponds que c'était très tentant, que s'il voulait nous faire un show live par cam ou en personne. Sans hésiter, il me répond qu'il viendrait chez nous, le temps de prendre sa douche. C'était plus qu'inattendu... C'est vrai que l'on connaissait déjà xxxxxx pour l'avoir rencontré, mais n'empêche... nous n'invitons jamais personne sans avoir prévu le coup longtemps d'avance — et parfois, ça se compte en mois, et même en années dans quelques cas!

Je me suis donc immédiatement rendu à la piscine pour la préparer — c'est trippant pour ça, une piscine intérieure ; quelle que soit la température extérieure, on peut en profiter 12 mois par année! J'ai tamisé d'éclairage, et quand mon mari m'a rejoint, on a retiré les 4 couvercles qui la recouvre. Doucement, on s'est laissé glisser dans l'eau qui ma foi était plus que confortable : 94F (34C)... Je me suis fait calin, me collant contre son dos, lui chuchotant des mots affectueux, lui embrassant le cou, lui léchant les oreilles pendant que ses hanches se plaquaient avec vigueur contre mon sexe déjà raide. Quelques minutes plus tard, on entend en sourdine à l'extérieur une voiture se garer. Bruits de portières... ça y est, il arrive. De l'intérieur, on imagine sa progression dans l'allée jusqu'à la porte patio car on voit les projecteurs s'allumer grâce aux détecteurs de mouvements. Il apparaît devant nous, de l'autre côté de la porte patio, tout souriant.

Il y a 3 ans, xxxxxx était cute, mais cute... Là, ces trois dernières années l'ont changé en un jeune homme beau et tellement séduisant. Vraiment, le jour où il aura une conjointe, c'est certain qu'elle se pavanera à son bras avec la fierté d'avoir un trophée! xxxxxx pousse la porte et pénètre dans la véranda où se trouve notre piscine intérieure. Il nous salue et la conversation s'engage comme si l'on s'était vu la semaine passée. La chose que j'avais remarquée il y a 3 ans, c'est que non seulement il était mignon, mais tellement intéressant pour discuter avec lui. L'intelligence, l'expression verbale, la conviction de ses idées, ce sont des choses qui m'attirent autant sinon plus chez un homme, que son physique. Lui, il a les deux!

Mon mari et moi sommes toujours dans l'eau ; il s'avance, se déshabille en jasant avec nous et d'un regard aussi coquin que son sourire, il nous lance :

— Je n'ai pas emmené de maillot, j'espère que ça ne dérange pas?

Comment résiter à cette candeur juvénile incarnée dans ce corps d'homme? En tout cas, moi je ne peux pas! Il descend les marches de la piscine et s'avance vers nous. On discute et je vois que mon mari est aussi excité que moi ; il bande déjà fièrement et pourtant, rien de sexuel ne s'est produit entre nous trois. xxxxxx voit la queue de Marc bandée sous l'eau, s'approche doucement et glisse ses doigts autour de la hampe, la caresse avec délicatesse. Lui aussi est très excité car on voit déjà sa verge, gonflée à bloc, remontant fièrement vers son ventre ; dessous, de vrais joyaux, deux magnifiques couilles tendres flottant au gré des mouvements de l'eau de la piscine dans leur sac décontacté. Mon mari ne peut résister à la tentation de s'emparer de cette tige gracieuse et de mon côté, je glisse ma main entre ses cuisses et remonte doucement pour soupeser ses testicules.

La tension est déjà vibrante dans l'air. Nos respirations se font plus bruyantes, l'énergie sexuelle monte sans arrêt, surtout quand nos 6 mains parcourent les corps des autres, attentives à chaque spasme et chaque soupir des autres. Les corps se rapprochent, la chaleur monte encore quand, lovés les uns sur les autres, les trois corps se mélangent au point de ne plus savoir à qui appartient tel ou tel bout de chair excitée. Nos cœurs palpitent, nos bites turgescentes sont graciées de maintes attentions et moi, je décide de palper les postérieurs arrondis des deux hommes qui sont collés contre moi. Difficile d'être plus excitants que d'avoir deux corps offerts de la sorte, sensibles aux caresses et à la volupté d'un doigt qui se fait parfois inquisiteur, à la recherche d'une rosette sacrée qui palpite au moindre contact.

Mon mari se déplace et soulève doucement les jambres de xxxxxx pour les mettre sur ses épaules, ayant désormais ce service trois-pièces attrayant littéralement sous le nez. Il enfouit son visage dans l'entrejambe de notre invité et déguste du bout de la langue la chair qui vibre à son passage. Le sexe tendu pénètre doucement les lèvres de mon mari qui l'engloutit jusqu'à la base pendant que d'une main, le caresse le dos de xxxxxx et de l'autre, parcoure son corps en passant sur ses cuisses, son ventre, jusqu'aux mamelons qui ornent magnifiquement ses pectoraux. xxxxxx gémit doucement, bercé par les vagues de la piscine et par la vagues de plaisir qui font bouillir son sang. Ce furent 30 à 40 minutes intenses de caresses sur le sexe et le corps, de baisers sur la peau échangées entre nous trois qui suivirent. De temps à autres, tellement absorbé par les sensations, j'embrasse mon mari qui abandonne sa bouche à la mienne et c'est à cet instant précis que je dois carrément me retenir de l'embrasser lui-aussi. Jamais nous n'embrassons nos partenaires invités. Mais le feeling du moment, le head-space de l'intant, j'aurais volontiers traversé cette frontière avec lui, mais je préférais lui laisser la décision de rejoindre nos baisers enflammés ou non. Ce n'est pas tous les hommes qui se sentent à l'aise à l'idée de partager ce type d'intimité avec un autre homme, nous les premiers!

L'excitation était à son paroxysme. Les corps s'enchevêtraient et naturellement, les sexes raides glissaient sur les fessiers et tout à coup, la verge de xxxxxx se retrouva aspirée par l'antre de mon mari. Le moment était magique. Le visage de mon mari brillait, son regard explosait d'étincelles. Lui, il est versatile alors que moi, je suis bottom. Il y a bien eu quelques invités qui ont pris mon mari dans les 23 dernières années, mais aucun n'avait jamais réussi à lui donner le plaisir escompté. Parfois, c'était bon, d'autres fois, ordinaires et quelques fois carrément attroce! Le sexe de xxxxxx semblait être fait pour son cul. Tout dans le savoir-faire et l'énergie de xxxxxx se transmettait entre ces deux corps collés et je m'abreuvais avec délectation et excitation du spectacle qui m'était offert. J'aurais tout donné pour conserver ce moment sur vidéo, tellement la virilité de ces deux hommes enlacés transpirait d'érotisme.

Voulant partager ce moment avec eux, je me glissai tout doucement derrière xxxxxx et ma queue vint se loger entre ses cuisses, guidée par la raie culière alors que ses hanches s'enfonçaient dans les profondeurs de mon mari, lui extirpant des gémissements langoureux alors que notre invité s'activait en lui, changeant parfois le tempo entre des séries lentes et régulières et tantôt rapides et saccadées. Je pouvais dans les yeux de mon mari la jouissance extrême que ce jeune homme que nous rencontrions pourtant que pour la seconde fois, lui donnait sans compter. À quelques reprises, xxxxxx devait ralentir ou s'arrêter quelques instants, voire se retirer complètement, avant de replonger en mon mari qui se délectait de ses coups de reins virils.

Vint le moment fatidique où les sens prennent le dessus sur la volonté. xxxxxx glissa profondément en Marc, et laissa son essence masculine se déverser pendant que mon mari jouissait à nouveau de ces contacts répétés avec sa prostate. Le visage de mon mari était tellement beau à regarder ; il resplendissait de cette jouissance extrême qu'il venait de se faire offrir par xxxxxx. Près d'une heure après, Marc me confia que la vision de l'expression sur le visage de xxxxxx avait contribué autant à cet épanouissement que la sensation de sa verge qui le perforait de façon exquise.

La tension redescendit graduellement. Les caresses se poursuivirent pendant un certain temps, question de savourer chaque seconde de cette jouissance intense qui venait d'être vécue. Et, tout naturellement, la discussion reprit son cours et nous avons ainsi échangé, intellectuellement cette fois-ci. Comment couronner un moment comme celui-ci de meilleure façon? Je ne crois pas cela possible...

Il se faisait tard. Notre invité se rhabilla et se prépara à retourner chez lui. Nous venions de passer un peu plus de 2 heures dans l'eau, avec xxxxxx. Mon mari sera la main de xxxxxx au moment où il quittait et, chose exceptionnelle, le gratifia d'une accolade qui en disait long sur l'intensité de ce partage qu'il venait de vivre avec xxxxxx. Cela m'a profondément ému. J'ai serré la main de xxxxxx à mon tour et il partit.

Quelques instants plus tard, je lui envoyais un texto pour le remercier de ce moment formidable qu'il nous avait fait vivre. Et comme il y a trois ans, je lui ai demandé la permission de publié ce récit. Pour moi, de relater ainsi ce souvenir, c'est ma façon à moi de me replonger dans ce moment vécu pour en garder un souvenir impérissable. Certains prennent des photos en souvenirs, moi je préfère encore en décrire l'émotion dans un texte. Et voilà notre soirée inattendue... xxxxxx est parti depuis moins de 90 minutes et nous vibrons encore au souvenir de ces instants partagés avec lui!