Témoignage d'un ex-hétéro (1)

Drapeau-qc.svg Zipper

Zipper1-6.jpg

Volume 1 — Numéro 6

Texte d'archive:


Archivé de: Zipper – Volume 1 – Numéro 6
Date de parution originale: Janvier-Février 1995

Date de publication/archivage: 1999-11-03

Auteur: Real
Titre: Témoignage d'un ex-hétéro (1)
Rubrique: Fait vécu

Note: Ce texte a été reproduit sur l'archive avec l'autorisation de Zipper (2000 - Contact: jeandenis@microtec.net)

Ce texte a été lu 6798 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)


Mon ex-femme et moi avions un couple d'amis qui désirait beacoup se rapprocher de nous. Ils avaient trois enfants du même âge que notre fils et considéraient que leur amité était une chose favorable.

Paul et moi, en tout bon mari straight que nous étions, pratiquions régulièrement des sports ensemble. Notamment, nous étions inscrits à la piscine du quartier et une fois la semaine nous allions faire nos exercices aquatiques suivis de la détente bénéfique du petit sauna installé à l'étage inférieur.

Au fil des semaines, nous nous retrouvions tout un petit groupe mixte, il va sans dire, avec lequel nous avions veaucoup de plaisir.

Un bon soir, nous nous sommes baignés plus tard que d'habitude et lorsque nous sommes arrivés au sauna, celui-ci était pratiquement désert.

Très rapidement, nous fûmes seuls et Paul alla se doucher et revint complètement nu. Je ne pus m'empêcher de le regarder. C'était toute une pièce d'homme, 40 ans, bien enveloppé poilu et avec un "service trois pièces" de première qualité.

Il sortit alors un contenant d'huile et me dit:

— C'est excellent pour hydrater la peau.

Il se mit à se frictionner et, graduellement, le tout se changea en massage extra sensuel.

Ses mains huileuses glissaient sur ses pectoraux, son ventre, ses cuisses et effleuraient sa bourse et son pénis qui prenait de plus en plus d'envergure.

Il se mit alors à carrément se masturber devant moi, Sa main glissa sur ses fesses et bientôt entre celles-ci, ses déhanchements ne me laissaient pas indifférent puisque mon pénis était d'une rigidité à tout casser.

J'avais de plus en plus chaud, mais je savais que c'était bien plus à cause du spectacle "cochon" qui m'était offert que de la vapeur elle-même. Je m'entendis lui dire:

— Avec ces déhanchements, ce serait trippant pour toi si un gars t'enculait.

Illustration par Zilon

Moi qui ne connaissait pas ces pratiques, je fus surpris de l'entendre me répondre:

— En effet, ce serait merveilleux. Surtout si c'était ta queue!

Il s'avança et saisit ma tige vibrante. J'étais incapable de bouger, mais je sus que l'heure était décisive

Je me levai, il me tendit le flacon d'huile et j'en enduis amplement ma queue bandée au maximum. Paul se pencha en s'appuyant sur la banquette du sauna, m'offrant ainsi son trou du cul sensuel qui m'invitait, alors qu'il tenait ses fesses bien écartées. Je n'eus aucun problème à le pénétrer et cette douce chaleur huileuse, toute nouvelle pour moi, faillit me faire jouir trop tôt.

Je me contrôlai cependant et l'animal en moi s'exprima. Je fourrais comme une bête ce bel homme poilu avec dans l'esprit, le risque d'être surpris.

Quel pied!

Nous avons joui en même temps.

Lorsque vint le temps de quitter le complexe sportif, toutes les portes étaient barrées. Nous avons dû chercher le gardien de nuit qui fut très surpris qu'il y ait encore quelqu'un à cette heure tardive.

Ma deuxième expérience m'avait complètement reviré les sens, je savais que dorénavant je ne pourrais plus exclure de ma vie cette sorte d'aventures interdites.