Une vie bien remplie


Une vie bien remplie
Texte paru le 2015-11-24 par Titan-quiquineur   Drapeau-fr.svg
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur

M.jpg/ MM.jpg

Cet auteur vous présente 2 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 4940 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Titan-quiquineur.


Chapitre 0: Sa vie d'avant

Cette histoire relate la vie d'un garçon nommé Valentin âgé de 15 ans. Il habite seulement avec sa mère, son père étant mort lorsqu'il avait 3 ans.

Il vit tranquillement dans la cité des chênes verts à Bellerive sur Loire, il va au collège, et vis comme 70% des enfants de la planète avec ses amis Carl et Romain.

Valentin est un petit mec brun, qui mesure 1m65 pour 60 kg , un peu grassouillet mais pas obèse. Il apprécie les livres, surtout fantastiques et les jeux vidéo de gestion.


Chapitre 1: La rencontre

Après les cours du mercredi matin, Valentin avait pour habitude de se rendre à la médiathèque municipale. Pour cela il prenait le bus mais ce moyen de transport nécessitant de l'attente , il envoyait des messages ou lisait pour la deuxième fois des livres qu'il devait rendre. Ce mercredi la il fut interrompu dans sa lecture par un jeune homme de son âge , il commença par demander à Valentin les horaires de bus. Au fur et a mesure de la discution , Valentin ne pu s'empêcher de détailler ce charmant jeune homme et continua a lui parler. Il apprit que ce dernier se nommait Hervé et qu'ils habitaient dans la même cité HLM. Le temps passant le bus arriva et il eurent le temps d'échanger leur téléphones respectifs que Valentin du monter a l’intérieur en direction de ses découvertes littéraires.

Valentin trouva particulièrement long le temps qu'Hervé avait pris pour lui envoyer ce SMS :

"Slt cv ? di mwa dm1 tu fé qwa ?"

Valentin se demanda comment aussi peu de caractères accompagnés de déformations magistrales de la langue pouvaient prendre autant de temps ... Il répondit en utilisant de manière la plus correcte qu'il connaisse la langue de Molière qu'il allait bien et qu'il allait en cours le lendemain. Malheureusement le jeudi soir était particulièrement chargé de devoirs scolaires cependant samedi il ne fessait rien et irait bien se baigner a la piscine municipale ...

La subtile suggestion de Valentin déboucha sur une invitation la samedi même a la piscine.

Trois jours plus tard les deux larons se retrouvent a l'entrée des bassins dans l'expectative de rafraichir leur corps malmenés par le soleil de juin.

Ils décidèrent de prendre la même cabine afin de ne pas avoir a attendre l'autre a la sortie.En se déshabillant Valentin lançait des regards discrets vers l'entrejambe de son camarade. Hervé ayant remarqué le manège se déshabilla et ils et commencèrent a s'embrasser maladroitement. Suite à ce baiser Hervé décida qu'il était temps d'entamer les choses sérieuses en suçant le sexe de Valentin. Pour une première fois, l'exécution de la fellation était plutôt délicate. Il mordit le phallus de son partenaire e le blessa mortellement perdant une dent a jamais plantée dans la chair.Le sang s'écoulai et provoqua une arythmie cardiaque a ce pauvre Valentin.