Chantage : Différence entre versions

(Contenu remplacé par « »)
(Révocation des modifications de AngeM30 (discussion) vers la dernière version de Patrice)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
{{Story|auteur=Kiffeur|date=2011-03-11|notice=perm|flag=fr}}
 +
{{cats|gai|rough|ds|ws|oral|adul}}
  
 +
{{Série|série=Chantage|prem=Chantage|next=Chantage (2)}}
 +
 +
Je m'appelle Jared, j'ai 21 piges et je crèche dans l'Est de la France. Bon chibros de queutard et bonne petite gueule de lopsa...Je vais vous raconter une histoire qui m'est réellement arrivée il y a quelques mois.
 +
 +
J'étais pénard en train de me branler sur le canapé de mon appart' étudiant devant de bonnes vidéos bien crades ou une bonne petite lope bien docile doit décrasser son master avant de pouvoir lui prendre sa teub en bouche quand j'entends la sonnette...Putain ! Que j'aime pas être dérangé pendant une bonne branle ! J'enfile donc un jog crado pour aller ouvrir, je mets que ça. C'est le facteur bordel ! Il me dit que j'ai un recommandé à signer, ce que je fais, puis le fout à la porte ! J'ai perdu ma gaule ! Ah si seulement ça avait pu être un jeune facteur à qui j'aurais fait payer de me déranger pendant ma branle...
 +
 +
Bon, c'est pas le tout, je reçois une lettre qui a l'air assez suspecte, j'attendais rien en plus, mais elle est adressée à "Lope Jared Newborn", je me suis posé des questions en me demandant même comment ça avait pu arriver jusqu'ici...J'ouvre donc cette lettre qui contenait 3 photos...3 photos de moi en train de sucer un ex plan cul ! On reconnaissait bien ma gueule de p'tite salope assoiffée de bites en train de prendre les 22cm de Julien dans ma chetron. Les photos se ressemblent assez, la première, j'ai sa queue bien en bouche, la seconde, j'ai ses deux couilles en gueule et sa queue qui me retombe dessus et sur la dernière, j'ai sa jute qui me coule sur le menton et le regard planté dans ses yeux comme pour le remercier ! Mais bon, on est pas là pour vanter mes talents de suceuse de queues ! Derrière la dernière photo se trouve un mot au marqueur noir : "Wesh bâtard ! On sait que t'es un sale PD de merde ! RDV à minuit devant les chiottes du parc ou t'a pompé ce mec ou sinon on fait le même envoi mais à tes vieux !"
 +
 +
Bordel à cul ! Là, je suis grave dans la merde, mes parents savent que je bouffe de la bite plutôt que de la moule mais de là à voir en action, c'est carrément pas possible ! Ce serait dégradant pour moi d'avoir à assumer ça ! Il me reste donc une seule solution : aller à ce RDV pour voir ce que cet ex ou plutôt ces mecs me veulent. C'est inquiétant, c'est vrai que je n'ai aucune nouvelle de Julien, mais je le pensais pas capable de ça ! C'est un mec de la ville bien tranquille. Une femme et deux gosses, un bon queutard qui à chaque fois que je prenais sa queue en bouche me lâchait "Imagine qu'il y a à peine 2h, ma queue était dans la chatte de ma meuf" ! Ça m'excitait un max ! Vous voyez un peu le genre de mec que c'est. Un bon hétéro qui sait grave niquer les lopes dans mon genre.
 +
 +
Je me rends donc le soir même à ce RDV imposé, je m'étais au préalable enfilé deux ou trois doigts, on sait jamais ! S'ils avaient prévus de me niquer à sec ! J'entre donc dans l'aire d'autoroute ou je m'étais fait niqué un nombre incalculable de fois déjà. Personne à l'horizon ! Pas de voitures, juste 2 camions sur le parking. Je vais donc dans les chiottes pour voir si personne ne m'attend. Faut vraiment pas que ces photos arrivent aux seconds destinataires ! Je fais le tour de toutes les cabines, c'est plus que désert ! Je m'apprête à sortir lorsque 2 mecs cagoulés me tombent dessus ! Ils sont tous les 2 plus petits que moi mais arrivent malgré tout à ma maitriser. Faut dire que je me débats pas trop non plus. Ils me foutent un bâillon sur la gueule qui pue la mort un truc de malade ! Je m'apercevrai par la suite qu'il s'agit en fait de deux chaussettes blanches à l'origine mais qui tirent désormais sur le marron foncé nouées entre elles. S'ils savaient à quel point je kiffe ces odeurs ! C'est pas ça qui me fait peur ! Ils sortent ensuite des menottes de leur poche, il m'accrochent les deux bras dans le dos. Je suis maintenant à leur merci ! Totalement offert à eux !
 +
 +
Ils me poussent alors dans une des cabines de chiottes. J'ai toujours les 2 mains attachées entre elles, il me placent de manière à ce que ma gueule donne directement dans la cuvette des chiottes. Je suis donc à genoux devant ces chiottes qui sentent grave la sépi. Le dernier mec qui est passé n'a pas dû tirer la chasse. Ne m'en déplaise. Ils entrent ensuite les 2 dans cette minuscule cabine et commencent à me pisser sur la face qu'ils avaient placée dans le chiottes. Je reçois de chaque côté de mes joues une rasade de pisse importante, qui coule ensuite sur mon bâillon et imprègne le tissu. Celui-ci sent désormais les ieps et la pisse fumante... Le kiff absolu ! Après avoir pissé, ils me retirent le bâillon en m'ordonnant de ne pas ouvrir la gueule ! Je reste donc silencieux, ils me choppent les cheveux, je suis donc tête penchée en arrière, ils me larguent alors chacun un immense mollard glaireux qu'ils sont allé chercher bien loin. J'avale goulûment. Il me demandent de lécher le fond de la cuvette et de laper leur pisse. Je m'exécute non sans excitation. A cet instant, je bande comme un forcené, ce que mes 2 maîtres ne tardent pas à remarquer.
 +
 +
Après avoir bien bu leur pisse, ils m'installent le cul sur les chiottes, ou plutôt dans les chiottes. C'est à cet instant que je peux enfin remarquer d'où vient cette odeur super âcre qui traine depuis le début du plan : leurs putain de chibros ! J'ai jamais vu ça ! Jamais de mes yeux j'ai pu contempler des queues aussi fromageuses et puantes. On pourrait même croire que le from' est une seconde peau. Mais non ! C'est bien du putain de from' qui pue les fruits de mer avariés. Ils se regardent alors devant mon excitation et me disent en cœur "Suce salope !"...Je suis un peu déçu, j'aimerais sniffer quelques dizaines de minutes avant de bouffer cette pure merveille. Mais vous savez comme moi que je n'ai pas vraiment le choix ! Malgré tout, je prends un doigt de from' à celui de gauche pour me le foutre dans le pif, il me lâche un "Petite pute" au passage, bien mérité ! Et donc je m'attaque à ce chibre, que je lèche encore et encore, il atteint sa taille maximale en quelques secondes. Pas très longue mais un bon 6 de large. Je prends ensuite la seconde en bouche, elle est encore intacte de from' et pas encore bandée à fond malgré déjà 18 bons centimètres. Je me délecte alors de tout ce bon from', et la queue atteint alors 20cm, elle n'est malheureusement pas très large. Les 2 mecs sont grave excités, ils me mettent alors leurs deux queues dans ma bouche. Ils lâchent tour à tour de bons gros mollards au cas où j'ai pas assez de salive. Mais ils me recouvrent plutôt la face pour me rappeler mon rang de sous-merde de service ! Au bout d'une quinzaine de minutes de suce, ils se mettent les 2 à se branler énergiquement, et ne mettent pas longtemps à larguer leur foutre bien épais sur ma face de grognasse en manque. Je garde bien sûr la bouche grande ouverte, pour pouvoir gouter au merveilleux nectar de ces mecs...
 +
 +
Puis l'un d'eux sort de sa poche un mouchoir et me le place sur le nez. Puis le trou noir ! Je me réveille vraisemblablement dans un coffre de voiture. Tout est noir et cela bouge beaucoup ! Je suis toujours attaché les mains dans le dos, mise à part le fait que je suis totalement à poil. Ils m'ont retiré mon pantalon, ma chemise, mon boxer et mes pompes. Ils ont replacés également le bâillon sur ma bouche, ce qui est plutôt plaisant...
 +
Et je me rendors, l'effet du chloroforme qui reprend le dessus sur moi.

Version actuelle datée du 27 octobre 2021 à 03:52


Chantage
Texte paru le 2011-03-11 par Kiffeur   Drapeau-fr.svg
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 16 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 19807 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Kiffeur.



Faites plaisir à l'auteur, vous pouvez toujours laisser un petit commentaire!!! Cliquez ici et ajoutez un sujet!
Template-Books.pngSérie : Chantage

Je m'appelle Jared, j'ai 21 piges et je crèche dans l'Est de la France. Bon chibros de queutard et bonne petite gueule de lopsa...Je vais vous raconter une histoire qui m'est réellement arrivée il y a quelques mois.

J'étais pénard en train de me branler sur le canapé de mon appart' étudiant devant de bonnes vidéos bien crades ou une bonne petite lope bien docile doit décrasser son master avant de pouvoir lui prendre sa teub en bouche quand j'entends la sonnette...Putain ! Que j'aime pas être dérangé pendant une bonne branle ! J'enfile donc un jog crado pour aller ouvrir, je mets que ça. C'est le facteur bordel ! Il me dit que j'ai un recommandé à signer, ce que je fais, puis le fout à la porte ! J'ai perdu ma gaule ! Ah si seulement ça avait pu être un jeune facteur à qui j'aurais fait payer de me déranger pendant ma branle...

Bon, c'est pas le tout, je reçois une lettre qui a l'air assez suspecte, j'attendais rien en plus, mais elle est adressée à "Lope Jared Newborn", je me suis posé des questions en me demandant même comment ça avait pu arriver jusqu'ici...J'ouvre donc cette lettre qui contenait 3 photos...3 photos de moi en train de sucer un ex plan cul ! On reconnaissait bien ma gueule de p'tite salope assoiffée de bites en train de prendre les 22cm de Julien dans ma chetron. Les photos se ressemblent assez, la première, j'ai sa queue bien en bouche, la seconde, j'ai ses deux couilles en gueule et sa queue qui me retombe dessus et sur la dernière, j'ai sa jute qui me coule sur le menton et le regard planté dans ses yeux comme pour le remercier ! Mais bon, on est pas là pour vanter mes talents de suceuse de queues ! Derrière la dernière photo se trouve un mot au marqueur noir : "Wesh bâtard ! On sait que t'es un sale PD de merde ! RDV à minuit devant les chiottes du parc ou t'a pompé ce mec ou sinon on fait le même envoi mais à tes vieux !"

Bordel à cul ! Là, je suis grave dans la merde, mes parents savent que je bouffe de la bite plutôt que de la moule mais de là à voir en action, c'est carrément pas possible ! Ce serait dégradant pour moi d'avoir à assumer ça ! Il me reste donc une seule solution : aller à ce RDV pour voir ce que cet ex ou plutôt ces mecs me veulent. C'est inquiétant, c'est vrai que je n'ai aucune nouvelle de Julien, mais je le pensais pas capable de ça ! C'est un mec de la ville bien tranquille. Une femme et deux gosses, un bon queutard qui à chaque fois que je prenais sa queue en bouche me lâchait "Imagine qu'il y a à peine 2h, ma queue était dans la chatte de ma meuf" ! Ça m'excitait un max ! Vous voyez un peu le genre de mec que c'est. Un bon hétéro qui sait grave niquer les lopes dans mon genre.

Je me rends donc le soir même à ce RDV imposé, je m'étais au préalable enfilé deux ou trois doigts, on sait jamais ! S'ils avaient prévus de me niquer à sec ! J'entre donc dans l'aire d'autoroute ou je m'étais fait niqué un nombre incalculable de fois déjà. Personne à l'horizon ! Pas de voitures, juste 2 camions sur le parking. Je vais donc dans les chiottes pour voir si personne ne m'attend. Faut vraiment pas que ces photos arrivent aux seconds destinataires ! Je fais le tour de toutes les cabines, c'est plus que désert ! Je m'apprête à sortir lorsque 2 mecs cagoulés me tombent dessus ! Ils sont tous les 2 plus petits que moi mais arrivent malgré tout à ma maitriser. Faut dire que je me débats pas trop non plus. Ils me foutent un bâillon sur la gueule qui pue la mort un truc de malade ! Je m'apercevrai par la suite qu'il s'agit en fait de deux chaussettes blanches à l'origine mais qui tirent désormais sur le marron foncé nouées entre elles. S'ils savaient à quel point je kiffe ces odeurs ! C'est pas ça qui me fait peur ! Ils sortent ensuite des menottes de leur poche, il m'accrochent les deux bras dans le dos. Je suis maintenant à leur merci ! Totalement offert à eux !

Ils me poussent alors dans une des cabines de chiottes. J'ai toujours les 2 mains attachées entre elles, il me placent de manière à ce que ma gueule donne directement dans la cuvette des chiottes. Je suis donc à genoux devant ces chiottes qui sentent grave la sépi. Le dernier mec qui est passé n'a pas dû tirer la chasse. Ne m'en déplaise. Ils entrent ensuite les 2 dans cette minuscule cabine et commencent à me pisser sur la face qu'ils avaient placée dans le chiottes. Je reçois de chaque côté de mes joues une rasade de pisse importante, qui coule ensuite sur mon bâillon et imprègne le tissu. Celui-ci sent désormais les ieps et la pisse fumante... Le kiff absolu ! Après avoir pissé, ils me retirent le bâillon en m'ordonnant de ne pas ouvrir la gueule ! Je reste donc silencieux, ils me choppent les cheveux, je suis donc tête penchée en arrière, ils me larguent alors chacun un immense mollard glaireux qu'ils sont allé chercher bien loin. J'avale goulûment. Il me demandent de lécher le fond de la cuvette et de laper leur pisse. Je m'exécute non sans excitation. A cet instant, je bande comme un forcené, ce que mes 2 maîtres ne tardent pas à remarquer.

Après avoir bien bu leur pisse, ils m'installent le cul sur les chiottes, ou plutôt dans les chiottes. C'est à cet instant que je peux enfin remarquer d'où vient cette odeur super âcre qui traine depuis le début du plan : leurs putain de chibros ! J'ai jamais vu ça ! Jamais de mes yeux j'ai pu contempler des queues aussi fromageuses et puantes. On pourrait même croire que le from' est une seconde peau. Mais non ! C'est bien du putain de from' qui pue les fruits de mer avariés. Ils se regardent alors devant mon excitation et me disent en cœur "Suce salope !"...Je suis un peu déçu, j'aimerais sniffer quelques dizaines de minutes avant de bouffer cette pure merveille. Mais vous savez comme moi que je n'ai pas vraiment le choix ! Malgré tout, je prends un doigt de from' à celui de gauche pour me le foutre dans le pif, il me lâche un "Petite pute" au passage, bien mérité ! Et donc je m'attaque à ce chibre, que je lèche encore et encore, il atteint sa taille maximale en quelques secondes. Pas très longue mais un bon 6 de large. Je prends ensuite la seconde en bouche, elle est encore intacte de from' et pas encore bandée à fond malgré déjà 18 bons centimètres. Je me délecte alors de tout ce bon from', et la queue atteint alors 20cm, elle n'est malheureusement pas très large. Les 2 mecs sont grave excités, ils me mettent alors leurs deux queues dans ma bouche. Ils lâchent tour à tour de bons gros mollards au cas où j'ai pas assez de salive. Mais ils me recouvrent plutôt la face pour me rappeler mon rang de sous-merde de service ! Au bout d'une quinzaine de minutes de suce, ils se mettent les 2 à se branler énergiquement, et ne mettent pas longtemps à larguer leur foutre bien épais sur ma face de grognasse en manque. Je garde bien sûr la bouche grande ouverte, pour pouvoir gouter au merveilleux nectar de ces mecs...

Puis l'un d'eux sort de sa poche un mouchoir et me le place sur le nez. Puis le trou noir ! Je me réveille vraisemblablement dans un coffre de voiture. Tout est noir et cela bouge beaucoup ! Je suis toujours attaché les mains dans le dos, mise à part le fait que je suis totalement à poil. Ils m'ont retiré mon pantalon, ma chemise, mon boxer et mes pompes. Ils ont replacés également le bâillon sur ma bouche, ce qui est plutôt plaisant... Et je me rendors, l'effet du chloroforme qui reprend le dessus sur moi.