Chantage (4) : Différence entre versions

(Contenu remplacé par « Texte indisponible »)
(Révocation des modifications de Thekevin25 (discussion) vers la dernière version de Patrice)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Texte indisponible
+
{{Story|date=2011-06-01|auteur=Kiffeur|notice=perm|flag=fr}}
 +
 
 +
{{Série|série=Chantage|prem=Chantage|prev=Chantage (3)}}
 +
 
 +
14h. RDV avec ma lope baisée 3 fois durant l'an dernier. C'est Marc, un minot de 18 ans qui a très envie d'être l'esclave de service... Il a un sacré potentiel, je suis presque arrivé au bout de mon éducation avec ce mec... Il accepte désormais les coups sans rechigner, mes 19 par 6 bien à fond dans sa gorge, la pisse du réveil à avaler... J'ai même réussi à l'obliger à me sucer pendant que j'étais en train de chier... Il était à la limite de la gerbe mais c'était si beau à voir ! Il se forçait à bien avaler mon bâton alors que l'odeur de ma merde était super forte. J'aimais le voir chialer.
 +
 
 +
On avait environ 2h devant nous, il n'avait pas de trips spéciaux, à cet âge là, c'est dommage ! J'aurais bien aimé qu'il me nique à fond ! Il m'a tout de même obligé à le sucer dans le jardin sous la table alors qu'il était au téléphone avec sa mère, m'a enculé comme une chienne dans sa piscine et m'a lâché des bonnes saccades de jus bien au fond de mon cul ! Photo à l'appui ! J'allais partir quand il me dit de venir avec lui aux chiottes... Il me dit de me placer sur le dos, tête contre la cuvette et la bouche grande ouverte. Il se mit sur les chiottes, il me fila d'abord ses pieds à bouffer, puis mit sa queue au bord de la cuvette et se mit à pisser sur tout mon corps. C'était vraiment humiliant ! Je l'entendais pousser aussi, il était en train de chier ! Puis il dit "Merde, y'a plus de papier chiottes !" et il tira la chasse, et vînt se placer au dessus de ma tête, le cul sur ma bouche. Je dus lécher ce cul merdeux, et pour la première de ma vie, je jutai sans même me toucher ! Puis je parti à mon rendez vous suivant.
 +
 
 +
Tout était chamboulé dans ma tête... Je venais de juter en décrassant un cul super crade de merde et j'ai aimé ça... C'est troublant ! Les numéros 6 et 7 ne furent que peu concluants tout comme les 3 et 4... Des lopes qui ne savent faire que les lopes ! Vous me direz, quand un mec sait jouer la lope bien à fond, c'est déjà beaucoup... J'eus tout de même droit à 2 doses dans mon cul, ce qui portait déjà à 8 le nombre de doses de foutre que j'avais dans mon fondement, et à des vingtaines de jets de sperme bien crémeux, gluants et salés. Mais le pire, je l'attendais avec mon dernier plan, lequel je me rendais tranquillement ! En voiture... J'imaginais déjà les horreurs que lui et sa femme pouvaient m'infliger... Surtout que je suis pédé merde ! Je n'ai jamais touché de la chatte ! Je trouve ça répugnant...
 +
 
 +
J'arrivai à 23h chez Mohammed... C'est sa femme qui m'ouvrit, elle portait un soutien-gorge et un string noir en dentelles... Ça ne m'excitait vraiment pas ! Mais c'était l'unique solution pour moi de retrouver ma dignité... Alors il fallu que j'aille jusqu'au bout. Mohammed était dans la cuisine, en train de siroter une 1664, ça ne devait pas être la première vu le nombre de cadavres que la poubelle dégueulait. Je lui expliquai pour la photo en lui disant que c'était mon trip en ce moment, il m'écrivit donc son prénom et celui de sa femme en bas du dos ! La photo ne sera faite qu'à la fin me dit-il... Vous ais-je dit ? Ce rebeu de 25 ans en avait autant dans le slip que dans son âge... 25 centimètres d'un boudin marron, dur comme du bois et large comme une avant bras de bébé... En bref, dans le cul, on le sent passer ! Il m'a d'abord demandé de me foutre totalement à poil puis de m'allonger sur le dos sur la table de la cuisine. La tête devant être hors de la table pour être bourriné comme une chatte ! Il sortit son engin, et me le plaça dans la bouche, il puait la chatte ! Quand il découvrit le gland, je pus voir du bon from que j'allais déguster assurément... Il me défonça donc la gorge avec sa queue qui prit au bout de quelques minutes sa taille érectile. J'avais donc de plus en plus de mal à tout prendre en bouche mais je résistai à l'envie de gerber...
 +
 
 +
Pendant qu'il me niquait la gueule, je sentais quelques chose qui me pénétrait le cul... D'abord doucement puis sans ménagement ensuite... Il dit à sa femme "Ouais vas y défonce lui le cul avec ton gode-ceinture chérie ! Sans ménagement ! Bourrine le comme la chienne qu'il est !" Elle écouta les conseils de son mari, et elle me dosait le foutre de toutes mes anciennes salopes dans le cul...Le gode était un bon calibre, je le sentais me détruire les entrailles. Pendant ce temps, le rebeu me défonçais toujours la gorge, au bout d'environ une demi heure, les rôles s'inversèrent... Mohammed pris place dans mon cul, qui allait achever en beauté cette journée de défonce... Sa meuf se plaça au dessus de ma bouche et m'enfonçait le gode au plus profond de moi. Son mec lui disait de me mollarder à la gueule, ce qu'elle faisait, elle me bouffait aussi parfois la teub, en frappant le gland... J'étais en extase à ce moment là ! Mohammed me dit alors de me foutre à 4 pattes, il me prit en levrette, et prit le cliché, et dit à sa femme de venir bouffer ses couilles pendant qu'il m'enculait. Elle se plaça sous moi et j'avais sa chatte juste devant mon nez, le gode-ceinture reposant sur une chaise... Il continua à me défoncer et s'arrêta un instant ! "Je vais juter, fous ton nez dans sa chatte poilue et t'aura ta dose !" ! Avec beaucoup de mal, je m'approchai de cette chatte puante, et y plaçai mon nez ! La défonce reprit tant bien que mal... Puis il juta ! Me dosant le fion pour la dernière fois de la journée...
 +
 
 +
A cet instant, je remerciai le ciel... C'était fini ! Je me rhabillai tranquillement, il était 2 heures du matin, et il me restait encore 3h pour envoyer les 8 photos...
 +
 
 +
Je rentrai chez moi, préparai le mail avec les 8 photos correspondantes ! En les suppliant de me rendre les enregistrements, et de me laisser tranquille... Juste après l'envoi, je reçus directement une vidéo ou je vis le deuxième mec cagoulé me défoncer le cul comme une chienne... Je ne me rappelle pas du tout cet instant... Je devais être dans les vapes, on ne voit pas mon visage, juste mon cul enculé ! Il jouit dans mon cul dans un râle me rappelant vraiment quelque chose...
 +
 
 +
Puis le mec enlève sa cagoule et lance direct face à la caméra "Ça t'apprendra à me faire cocu sale petit enfoiré de merde ! Et oui salope, c'est ton mec qui a organisé tout ça pour se venger après avoir trouvé ton "journal de bord" sur ton putain de PC de tapette ! Alors tu m'aimes encore ?"
 +
 
 +
Depuis ce jour là, je nique plus de salopes, à vrai dire je suis pas mal occupé avec mon mec qui s'est enfin mis à kiffer mes trips odeurs et domination... Des jours, je suis sa pute, le lendemain il est mon sac à foutre... On se fait parfois des lopes ou des maîtres mais ensemble...
 +
 
 +
FIN
 +
 
 +
{{Cats|bis|adul|domi|ws|scat|oral|anal}}

Version actuelle datée du 27 octobre 2021 à 03:52


Chantage (4)
Texte paru le 2011-06-01 par Kiffeur   Drapeau-fr.svg
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 16 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 14000 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Kiffeur.


Template-Books.pngSérie : Chantage

  • Premier texte : Chantage
  • Texte précédent : Chantage (3)
  • Ce texte est le dernier épisode soumis par l'auteur

14h. RDV avec ma lope baisée 3 fois durant l'an dernier. C'est Marc, un minot de 18 ans qui a très envie d'être l'esclave de service... Il a un sacré potentiel, je suis presque arrivé au bout de mon éducation avec ce mec... Il accepte désormais les coups sans rechigner, mes 19 par 6 bien à fond dans sa gorge, la pisse du réveil à avaler... J'ai même réussi à l'obliger à me sucer pendant que j'étais en train de chier... Il était à la limite de la gerbe mais c'était si beau à voir ! Il se forçait à bien avaler mon bâton alors que l'odeur de ma merde était super forte. J'aimais le voir chialer.

On avait environ 2h devant nous, il n'avait pas de trips spéciaux, à cet âge là, c'est dommage ! J'aurais bien aimé qu'il me nique à fond ! Il m'a tout de même obligé à le sucer dans le jardin sous la table alors qu'il était au téléphone avec sa mère, m'a enculé comme une chienne dans sa piscine et m'a lâché des bonnes saccades de jus bien au fond de mon cul ! Photo à l'appui ! J'allais partir quand il me dit de venir avec lui aux chiottes... Il me dit de me placer sur le dos, tête contre la cuvette et la bouche grande ouverte. Il se mit sur les chiottes, il me fila d'abord ses pieds à bouffer, puis mit sa queue au bord de la cuvette et se mit à pisser sur tout mon corps. C'était vraiment humiliant ! Je l'entendais pousser aussi, il était en train de chier ! Puis il dit "Merde, y'a plus de papier chiottes !" et il tira la chasse, et vînt se placer au dessus de ma tête, le cul sur ma bouche. Je dus lécher ce cul merdeux, et pour la première de ma vie, je jutai sans même me toucher ! Puis je parti à mon rendez vous suivant.

Tout était chamboulé dans ma tête... Je venais de juter en décrassant un cul super crade de merde et j'ai aimé ça... C'est troublant ! Les numéros 6 et 7 ne furent que peu concluants tout comme les 3 et 4... Des lopes qui ne savent faire que les lopes ! Vous me direz, quand un mec sait jouer la lope bien à fond, c'est déjà beaucoup... J'eus tout de même droit à 2 doses dans mon cul, ce qui portait déjà à 8 le nombre de doses de foutre que j'avais dans mon fondement, et à des vingtaines de jets de sperme bien crémeux, gluants et salés. Mais le pire, je l'attendais avec mon dernier plan, lequel je me rendais tranquillement ! En voiture... J'imaginais déjà les horreurs que lui et sa femme pouvaient m'infliger... Surtout que je suis pédé merde ! Je n'ai jamais touché de la chatte ! Je trouve ça répugnant...

J'arrivai à 23h chez Mohammed... C'est sa femme qui m'ouvrit, elle portait un soutien-gorge et un string noir en dentelles... Ça ne m'excitait vraiment pas ! Mais c'était l'unique solution pour moi de retrouver ma dignité... Alors il fallu que j'aille jusqu'au bout. Mohammed était dans la cuisine, en train de siroter une 1664, ça ne devait pas être la première vu le nombre de cadavres que la poubelle dégueulait. Je lui expliquai pour la photo en lui disant que c'était mon trip en ce moment, il m'écrivit donc son prénom et celui de sa femme en bas du dos ! La photo ne sera faite qu'à la fin me dit-il... Vous ais-je dit ? Ce rebeu de 25 ans en avait autant dans le slip que dans son âge... 25 centimètres d'un boudin marron, dur comme du bois et large comme une avant bras de bébé... En bref, dans le cul, on le sent passer ! Il m'a d'abord demandé de me foutre totalement à poil puis de m'allonger sur le dos sur la table de la cuisine. La tête devant être hors de la table pour être bourriné comme une chatte ! Il sortit son engin, et me le plaça dans la bouche, il puait la chatte ! Quand il découvrit le gland, je pus voir du bon from que j'allais déguster assurément... Il me défonça donc la gorge avec sa queue qui prit au bout de quelques minutes sa taille érectile. J'avais donc de plus en plus de mal à tout prendre en bouche mais je résistai à l'envie de gerber...

Pendant qu'il me niquait la gueule, je sentais quelques chose qui me pénétrait le cul... D'abord doucement puis sans ménagement ensuite... Il dit à sa femme "Ouais vas y défonce lui le cul avec ton gode-ceinture chérie ! Sans ménagement ! Bourrine le comme la chienne qu'il est !" Elle écouta les conseils de son mari, et elle me dosait le foutre de toutes mes anciennes salopes dans le cul...Le gode était un bon calibre, je le sentais me détruire les entrailles. Pendant ce temps, le rebeu me défonçais toujours la gorge, au bout d'environ une demi heure, les rôles s'inversèrent... Mohammed pris place dans mon cul, qui allait achever en beauté cette journée de défonce... Sa meuf se plaça au dessus de ma bouche et m'enfonçait le gode au plus profond de moi. Son mec lui disait de me mollarder à la gueule, ce qu'elle faisait, elle me bouffait aussi parfois la teub, en frappant le gland... J'étais en extase à ce moment là ! Mohammed me dit alors de me foutre à 4 pattes, il me prit en levrette, et prit le cliché, et dit à sa femme de venir bouffer ses couilles pendant qu'il m'enculait. Elle se plaça sous moi et j'avais sa chatte juste devant mon nez, le gode-ceinture reposant sur une chaise... Il continua à me défoncer et s'arrêta un instant ! "Je vais juter, fous ton nez dans sa chatte poilue et t'aura ta dose !" ! Avec beaucoup de mal, je m'approchai de cette chatte puante, et y plaçai mon nez ! La défonce reprit tant bien que mal... Puis il juta ! Me dosant le fion pour la dernière fois de la journée...

A cet instant, je remerciai le ciel... C'était fini ! Je me rhabillai tranquillement, il était 2 heures du matin, et il me restait encore 3h pour envoyer les 8 photos...

Je rentrai chez moi, préparai le mail avec les 8 photos correspondantes ! En les suppliant de me rendre les enregistrements, et de me laisser tranquille... Juste après l'envoi, je reçus directement une vidéo ou je vis le deuxième mec cagoulé me défoncer le cul comme une chienne... Je ne me rappelle pas du tout cet instant... Je devais être dans les vapes, on ne voit pas mon visage, juste mon cul enculé ! Il jouit dans mon cul dans un râle me rappelant vraiment quelque chose...

Puis le mec enlève sa cagoule et lance direct face à la caméra "Ça t'apprendra à me faire cocu sale petit enfoiré de merde ! Et oui salope, c'est ton mec qui a organisé tout ça pour se venger après avoir trouvé ton "journal de bord" sur ton putain de PC de tapette ! Alors tu m'aimes encore ?"

Depuis ce jour là, je nique plus de salopes, à vrai dire je suis pas mal occupé avec mon mec qui s'est enfin mis à kiffer mes trips odeurs et domination... Des jours, je suis sa pute, le lendemain il est mon sac à foutre... On se fait parfois des lopes ou des maîtres mais ensemble...

FIN


Faites plaisir à l'auteur, vous pouvez toujours laisser un petit commentaire!!! Cliquez ici et ajoutez un sujet!