Comment j'ai été débauché à 18 ans (05) : Différence entre versions

(Balise : ÉditeurVisuel)
(Balise : ÉditeurVisuel)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 46 : Ligne 46 :
 
- Coucou Serge!
 
- Coucou Serge!
  
- Dis donc, tu es splendide habillée comme ça! Ca te va très bien.
+
- Dis donc, tu es splendide habillée comme ça! Ça te va très bien.
  
 
- Merci, dis-je en rougissant!
 
- Merci, dis-je en rougissant!
Ligne 116 : Ligne 116 :
 
Serge lui nous écoute attentivement et a l'air aux anges. Il se lève et se prépare en même temps que nous.
 
Serge lui nous écoute attentivement et a l'air aux anges. Il se lève et se prépare en même temps que nous.
  
- Je suis prêt Christian! Dit-il? Au va au parc M. ?
+
- Je suis prêt Christian! Dit-il. Au va au parc M. ?
  
 
- Oui, on va se garer tout dans le fond, près des WC.
 
- Oui, on va se garer tout dans le fond, près des WC.
Ligne 128 : Ligne 128 :
 
On arrive quelques minutes plus tard. Le parking n'est pas éclairé, il fait noir à présent et je crois apercevoir au loin quelques ombres qui déambulent. On se gare tout près d'un sentier, à côté d'autres voitures et de toilettes publiques, ce qui m'inquiète vu mon déguisement.
 
On arrive quelques minutes plus tard. Le parking n'est pas éclairé, il fait noir à présent et je crois apercevoir au loin quelques ombres qui déambulent. On se gare tout près d'un sentier, à côté d'autres voitures et de toilettes publiques, ce qui m'inquiète vu mon déguisement.
  
- Calme-toi ma puce, ça va bien se passer! Christian voit que je ne suis pas à l'aise.  
+
- Calme-toi ma puce, ça va bien se passer! Me dit Christian, voyant que je ne suis pas à l'aise.  
  
 
- Je suis un peu stressé j'avoue!
 
- Je suis un peu stressé j'avoue!
Ligne 154 : Ligne 154 :
 
- Désolé mais cette petite salope est juste pour nous, dis Christian! Mais vous pouvez continuer à regarder et vous toucher en matant son cul!!
 
- Désolé mais cette petite salope est juste pour nous, dis Christian! Mais vous pouvez continuer à regarder et vous toucher en matant son cul!!
  
- Ok pas de soucis mais défoncez-là bien cette petite cochonne! Elle donne envie en tout cas, vous en avez de la chance!
+
- Ok pas de soucis mais défoncez la bien cette petite cochonne! Elle donne envie en tout cas, vous en avez de la chance!
  
 
- Peut être qu'une prochaine fois, on vous la passera! Elle est très docile. Elle a tout juste 18 ans, elle a un bel avenir.
 
- Peut être qu'une prochaine fois, on vous la passera! Elle est très docile. Elle a tout juste 18 ans, elle a un bel avenir.
Ligne 168 : Ligne 168 :
 
- J'espère pouvoir t'éjaculer dessus prochainement petite pute! Et il s'en va en nous remerciant pour cette séance.
 
- J'espère pouvoir t'éjaculer dessus prochainement petite pute! Et il s'en va en nous remerciant pour cette séance.
  
Le suivant lâche tout aussi. Ca fait déjà deux qui éjaculent après m'avoir mater. Je suis flatté sur le coup! J'aperçois qu'un autre homme était arrivé par contre, à non 2 autres même! Ils sont à nouveau 4.  
+
Le suivant lâche tout aussi. Ça fait déjà deux qui éjaculent après m'avoir mater. Je suis flatté sur le coup! J'aperçois qu'un autre homme était arrivé par contre, à non 2 autres même! Ils sont à nouveau 4.  
  
 
Je gémis, me tortille, je crois que j'essaie d'exciter encore plus mon public. Je me prends au jeu. Christian et Serge sont sur la fin, se retire, me demande de me mettre à genoux et éjaculent sur mon visage.
 
Je gémis, me tortille, je crois que j'essaie d'exciter encore plus mon public. Je me prends au jeu. Christian et Serge sont sur la fin, se retire, me demande de me mettre à genoux et éjaculent sur mon visage.
Ligne 180 : Ligne 180 :
 
Les 4 hommes se mettent debout, tout autour de moi et crachent leur jus l'un après l'autre. J'en ai partout, sur le ventre, la poitrine, le visage, dans les cheveux,... Je suis complètement souillé.  
 
Les 4 hommes se mettent debout, tout autour de moi et crachent leur jus l'un après l'autre. J'en ai partout, sur le ventre, la poitrine, le visage, dans les cheveux,... Je suis complètement souillé.  
  
Tout les hommes remballent leur queue, me félicite, et s'en vont un à un. Christian a glissé un mot à l'un de ses hommes mais j'étais trop loin pour l'entendre. Moi, je me relève doucement, je suis un peu sonné, ce fût intense. Par contre, j'ai du sperme qui coule partout sur moi. Serge et Christian se rhabille et Christian me dit :  
+
Tout les hommes remballent leur queue, me félicite, et s'en vont un à un. Christian a glissé un mot à l'un de ces hommes mais j'étais trop loin pour l'entendre. Moi, je me relève doucement, je suis un peu sonné, ce fût intense. Par contre, j'ai du sperme qui coule partout sur moi. Serge et Christian se rhabille et Christian me dit :  
  
 
- Toi petite pute, tu restes à poil, hors de question de remettre tes habits, tu vas les tâcher et je n'ai pas d'essuies avec moi. Je crois que j'en ai dans ma voiture par contre. Tu vas rester comme ça jusqu'au parking puis tu pourras t'essuyer et remettre tes habits.  
 
- Toi petite pute, tu restes à poil, hors de question de remettre tes habits, tu vas les tâcher et je n'ai pas d'essuies avec moi. Je crois que j'en ai dans ma voiture par contre. Tu vas rester comme ça jusqu'au parking puis tu pourras t'essuyer et remettre tes habits.  
Ligne 208 : Ligne 208 :
 
Se sont quelques exemple de ce que j'entends autour de moi! Je ne sais plus où me mettre. Je ne suis plus un garçon, mais je suis un fille ou plutôt une salope, une chose, un objet,...  
 
Se sont quelques exemple de ce que j'entends autour de moi! Je ne sais plus où me mettre. Je ne suis plus un garçon, mais je suis un fille ou plutôt une salope, une chose, un objet,...  
  
Christian me laisse 5 min comme ça puis m'amène un essui. J'enlève le sperme. Serge m'avait donné les habits entre temps. Je les enfile et je rentre aussitôt dans la voiture. On démarre directement et Christian me dit :  
+
Christian me laisse 5 min comme ça, je n'ose pas bouger, et puis il m'amène enfin une serviette. J'enlève le sperme. Serge m'avait donné les habits entre temps. Je les enfile et je rentre aussitôt dans la voiture. On démarre directement et Christian me dit :  
  
- Voilà, t'as été parfaite ma chérie! Tu as mérité le changement de jour. Nous nous verrons les mardi à présent! Mais ne me fait jamais faux bond.  
+
- Voilà, t'as été parfaite ma chérie! Tu as mérité le changement de jour. Nous nous verrons les mardi à présent! Mais ne me fais jamais faux bond.  
  
 
- Ok, merci. Dis-je simplement.  
 
- Ok, merci. Dis-je simplement.  
  
Christian m'a ramené, je me suis mis directement au lit. Je me suis branlé en repensant à tout ça! J'étais honteux mais il faut croire que ça m'avait quand même bien excitée!   
+
Après être repassé chez lui pour reprendre mes habits, Christian m'a ramené et je me suis mis directement au lit. Je me suis branlé en repensant à tout ça! J'étais honteux mais il faut croire que ça m'avait quand même bien excitée!   
  
 
A suivre…
 
A suivre…

Version actuelle datée du 11 août 2022 à 08:54


Comment j'ai été débauché à 18 ans (05)
Texte paru le 2022-04-01 par Apprenti-Matty   Drapeau-be.svg
Publié par l'auteur sur l'archive wiki de Gai-Éros.

MMM+.jpg

Cet auteur vous présente 12 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 2933 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Apprenti-Matty.


Deux jours plus tard, je reçois déjà un message de Christian qui dit : "RDV à 12h30 devant la libraire à 500 m de ton école et tu me suis sans rien dire". Christian sait que le vendredi soir, je retourne chez mes parents et que mon temps de midi est de 12h15 à 13h30. Je suis tout de même surpris, je ne m'attendais pas à avoir des nouvelles avant la semaine prochaine.

Christian a réussi à faire en sorte que je sois totalement à sa disposition. Les questions que je me pose s'envolent toujours. Non seulement, il m'a ouvert les yeux sur mes préférences, il m'a donné beaucoup de plaisir et il a des photos de moi, et pas n'importe quoi comme photos. Je n'ai pas le choix que de lui obéir mais de toute façon, j'ai envie de lui obéir. Ca me plait d'être son objet et de le laisser me diriger. Bref, j'ai bien l'intention de le rejoindre à 12h30, j'ai juste une petite crainte sur le discrétion du lieu de RDV.

12h30, je suis tout près de la librairie et je reconnais Christian au loin. Impossible de passer à côté au vu de son impressionnante stature. Il me voit et commence à avancer. Je le suis en restant légèrement à distance. Un peu plus loin sur la droite, il emprunte un petit chemin et tout au bout, on arrive dans un petit bosquet. Je connaissais l'endroit de loin mais je ne m'y étais jamais aventuré. On croise 2 personnes, on s'enfonce un peu loin et là, le calme plat. Pas un chat, la verdure est plus dense, bref un endroit discret, ouf.

Christian s'arrête, s'appuie contre l'arbre. Je le rejoins, il m'embrasse et me dit sèchement :

- A genoux, salope!

Pendant que je descends, il ouvre sa braguette et sors sa queue déjà en érection. Je le branle puis commence à le sucer. J'enfourne sa bite jusqu'au fond de ma gorge et puis j'avance et recule le long de sa queue avec ma bouche. J'accélère de plus en plus, je la sens buter dans le fond de ma gorge. Christian s'excite, me tient la tête et c'est lui qui commence les va-et-vient à l'intérieur de ma bouche. Il commence à gémir, puis tout d'un coup s'arrête, lâchant plusieurs giclées de son délicieux sperme au fond de ma gorge. J'essaie de tout avaler mais il y en a vraiment beaucoup, quelques gouttes s'échappent par les coins de ma petite bouche.

Christian remballe son beau pénis, me dit que j'étais été bonne puis s'en va sans rien dire de plus. Je m'essuie les coins de la bouche et revient en direction de l'école. Je fonce directement vers les toilettes pour me branler.

J'ai pensé à cette bonne pipe tout l'après-midi. Me réjouis déjà de le refaire. Le sucer en plein air était très excitant.

Le week-end passe et lundi matin Christian m'envoie un message : "12h30 libraire". Plus besoin d'en dire plus. J'y retourne et le suce à nouveau, même scénario que la semaine passée.

Nous avons encore fait cela mercredi, et jeudi je suis retourné chez lui. Il était seul cette fois et il m'a baisé dans tous les sens, j'ai bien ramassé. Je suis devenu son objet sexuel. Mais j'aime ça, ça ne me dérange pas d'être considéré comme cela, ça m'excite même énormément. Une semaine bien remplie avec une baise et deux pipes.

Christian m'a déjà demandé de repassé chez lui, jeudi prochain. Il aura pour moi des habits de filles et Serge viendra nous montrer le blog et faire encore quelques photos qu'il rajoutera dessus. Je me réjouis de pouvoir m'habiller en fille, je suis très impatient. Mais je néglige un peu mes potes, j'espère qu'ils ne m'en voudront pas, parce que je n'arrête pas de décliner les invitations aux soirées le jeudi. Je vais demander à Christian si on pourrait se voir au autre jour les semaines suivantes.

Nous n'avons presque plus eu aucun contact jusque là, excepté une seule petite pipe dans l'endroit habituel. Et le jeudi d'après, je me présente donc chez lui, déjà à moitié en érection.

- Coucou Christian! Tu vas bien?

- Oui merci et toi ma puce, tu vas bien, tu es en forme?

- Oui très en forme!

- Parfait, viens rentre. Serge va bientôt arriver mais on va déjà t'habiller pendant ce temps là.

On arrive dans le salon et Christian a déjà préparé quelques habits de filles. Il y a des bas blancs, plusieurs petites culottes (avec motifs, à dentelles, à lignes,...), un ensemble de collégienne composé d'une petite jupe et d'un top et il y a même une perruque.

- Vas-y, déshabille-toi et enfile moi tout ça!

J'enlève tout mes vêtements et je commence à enfiler les différents éléments. Je choisis la petite culotte blanche avec des petites étoiles dessus. Christian me regarde et j'ai l'impression de l'exciter. Il est déjà en train de se caresser par dessus son pantalon. Je suis presque prête. Il me reste la perruque, Christian se lève pour m'aider à l'ajuster.

Christian me sert un verre et le sonnette retentit. Serge est là. Après 2 minutes, il arrive dans l'appartement. Je suis un peu gêné d'être habillé en fille.

- Coucou Mattéo!

- Coucou Serge!

- Dis donc, tu es splendide habillée comme ça! Ça te va très bien.

- Merci, dis-je en rougissant!

Serge s'installe, sort son PC, tape une adresse et une page web s'ouvre avec comme titre: "Mattéo pour vous servir"

J'ai directement un gros coup de chaud, je suis stressé, qu'est ce que j'ai fait!!

Serge et Christian sont assis de part et d'autres de moi, moi je suis toujours en habit de collégienne et on commence a regarder le blog ensemble. Serge a mis plusieurs photos assez softs au début avec une petite présentation, me décrivant physiquement, renseignant mon âge,... Plus bas, les photos sont de plus en plus dénudées et finalement, on arrive sur des photos de moi complètement nu. C'est très bizarre de me voir à poil sur internet mais les photos sont très belles et l'excitation prend doucement le dessus sur la peur. Il y a chaque fois des petites textes intermédiaires du genre :

"Ce beau jeune homme est entièrement imberbe et lisse comme une jeune fille."

Et puis juste après :

"Mais il a déjà perdu son innocence, Regardez plus bas"

Arrive les photos de plus en plus sexuelles. D'abord, on me voit en train de branler la queue de Christian, puis de la sucer, il y a des photos sous tous les angles. On voit bien la queue qui entre dans ma bouche. Il y aussi des photos de mon cul et même de mon petit trou. Et finalement des photos avec le queue de Christian dans mon cul, il y a des photos en gros plan, des photos où l'on voit mon visage et on voit Christian derrière en train de me prendre.

Ensuite encore une phrase :

"A peine dépucelée, cette petite salope prend déjà 2 queues en même temps, une par trou"

Sur les dernières photos, on me voit avec une queue dans la bouche et Christian derrière moi qui continue à me baiser. La toute dernière photo est une photo de moi en gros plan avec du sperme sur le visage.

Et une dernière phrase qui conclut :

"Mattéo est né pour les bites. Nous allons en faire une petite pute et si vous êtes intéressé, je la mets à votre disposition. Arrangement en privé".

Je ne sais pas quoi dire, je suis choqué, excité, perdu… que va-t-il se passer maintenant?

- Alors t'en dis quoi ma chérie? Me dit Christian.

- Je sais pas, les photos sont belles mais j'ai un peu peur.

- Ne t'inquiète pas, je vais prendre soin de toi. Serge va encore faire des photos habillée en fille et on rajoutera des sections dans le blog à côté de ta présentation où l'on exposera la suite de ton apprentissage. Allez, c'est parti.

Plus le temps de réfléchir, Serge a déjà pris son appareil et commence à faire des photos, je prends des poses très suggestives, je me prends au jeu et je me tiens comme une fille, j'aime beaucoup… Et Christian et Serge aussi puisque leurs queues sont déjà toutes les deux sorties. Je ne me suis pas fait prié et j'ai sauté dessus, me suis mis à genoux devant eux et j'ai commencé à les sucer l'un après l'autre pendant que Serge continuait à prendre des photos. On est allé terminer la séance sur le canapé. Ils m'ont enlevé ma petite culotte et m'ont laissé tout le reste. Ils me pénètrent chacun leur tour et pendant ce temps, je suce l'autre.

- T'es devenu un vrai petite cochonne en très peu temps! Me dit Serge en enfonçant sa queue au plus profond de mon cul.

Après une bonne demi-heure, ils se sont terminés, comme d'habitude sur mon visage et dans ma bouche. C'est trop bon, j'adore jouer les petites salopes habillées en fille. J'aime être traité comme une fille.

- Ah la la, t'es vraiment trop bonne Mattéo, tu es une petite salope et la semaine prochaine tu deviendras une véritable petite pute!

- Je suis toute à toi! Dis-je à Christian spontanément. Mais pourrait-on se voir la mardi ou le mercredi à la place du jeudi?

- C'est pas toi qui décide salope! Et si tu veux changer de jour, tu vas devoir le mériter!

- Heu ok pardon, mais comment?

- Ben écoute, il est encore tôt. On va t'emmener dans un endroit en pleine nature, fréquenté par des hommes qui chassent les hommes et surtout les petits jeunes comme toi! Ils ne pourront pas te toucher mais nous, on va te baiser devant eux, tout homme présent pourra mater ton cul se faire défoncer par nos deux grosses queues! Si tu joues bien ton rôle de salope devant ces mâles en rut, alors ok pour se voir le mardi à la place du jeudi.

- Je préfère pas, j'ai peur de tomber sur des gens que je connais.

- T'inquiète pas, les gens qui viennent là sont gay aussi et c'est discret. De toute façon, t'as pas le choix si tu veux qu'on change de jour! Sinon on continue ton apprentissage tous les jeudis et tant pis pour tes potes. Tu es obligés d'être dispo au moins une fois la semaine.

Je n'ai pas trop le choix et maintenant j'ai été trop loin pour reculer, ils ont plein de photos de moi compromettantes. Je vais continuer d'obéir à Christian, je suis vraiment devenu sa chose. Même s'il est gentil, il me tient dans le creux dans sa main. Il a réussi à me dompter sans devoir être trop autoritaire. Il a vraiment bien su s'y prendre pour faire de moi sa petite salope. Ou alors c'est moi qui avait envie de devenir cette petite chienne en chaleur. Mais bref, mon cul lui appartient, c'est une certitude et je ne saurais plus rien y faire.

- Ok d'accord. Et pour le blog, comment ça va se passer? D'autres peuvent le voir?

- T'inquiète, pour l'instant personne n'y a accès. Je t'expliquerai plus tard. Allez, remet ta petit culotte. Tu vas juste enfiler un manteau.

- Ah je dois rester habillée en fille?

- Oui, on se garera dans un endroit reculé.

- Heee ok.

Serge lui nous écoute attentivement et a l'air aux anges. Il se lève et se prépare en même temps que nous.

- Je suis prêt Christian! Dit-il. Au va au parc M. ?

- Oui, on va se garer tout dans le fond, près des WC.

- Ok je prends ma voiture aussi, on se retrouve là.

On est parti tous ensemble mais dans 2 voiture séparées. Je suis en habits de fille mais j'avais pas pensé au trajet entre l'appart et la voiture. J'ai mis un manteau que Christian m'a donné mais la jupe et les bas sont visibles. Christian est sympa et s'assure qu'il n'y a personne à la sortie de l'ascenseur et du bâtiment. Je pense que personne ne m'a vu.

On monte en voiture et on démarre. On discute de tout et de rien et Christian me dit qu'il est vraiment content de m'avoir trouvé et qu'il a de grands projets pour moi!

On arrive quelques minutes plus tard. Le parking n'est pas éclairé, il fait noir à présent et je crois apercevoir au loin quelques ombres qui déambulent. On se gare tout près d'un sentier, à côté d'autres voitures et de toilettes publiques, ce qui m'inquiète vu mon déguisement.

- Calme-toi ma puce, ça va bien se passer! Me dit Christian, voyant que je ne suis pas à l'aise.

- Je suis un peu stressé j'avoue!

- Tiens, j'ai pris des canettes de bières. Bois en une vite fait et puis tu inhaleras un peu de produit et tu verras, ça ira tout seul…

Je m'exécute et directement après, on sort de la voiture. En effet, je suis beaucoup plus relax et très excitée! Je n'ai plus honte d'être habillée en fille. On sort et on se dirige directement vers l'entrée d'un bois au bout du parking, derrière les WC. Serge vient de se garer aussi et se joint à nous. On s'enfonce dans le bois, il fait bon, on croise plusieurs hommes qui me regardent avec insistance. Je panique à nouveau. Christian me redonne un peu de produit et ça va mieux. Christian me demande d'enlever mon manteau et on continue de marcher, on croise encore deux hommes. Je me retourne et je constate qu'on est suivi. J'ai juste mes chaussures qui doivent choquer un peu avec ma tenue mais c'est pas bien grave.

On arrive dans un endroit un peu plus dégagé mais entouré d'arbres et de fourrés. Christian a l'air de savoir où il va. On s'arrête, je me retourne à nouveau et j'aperçois deux hommes qui doivent avoir facilement la cinquantaine, voir plus. Ils restent sur le pourtour de ce petit dégagement et ne bougent pas même si je crois voir un des deux se caresser la queue. Peu importe, Christian se met devant moi et commence à m'embrasser, Serge se colle derrière moi et m'embrasse dans le cou tout en se frottant contre mon petit cul.

- J'adore ton cul! Me dit Serge. tu vas le montrer à d'autres hommes aujourd'hui, ça va leur plaire.

En même temps qu'il me dit ça, il descend, soulève ma jupe et fait tomber ma petite culotte. Elle est à mes pieds et je la pousse sur le côté. Je suis toute excitée, Serge et Christian savent vraiment y faire pour me rendre toute chose.

Serge m'embrasse et me lèche les fesses. Christian lui enlève mon top et le laisse tomber à côté de nous. Il s'attaque maintenant à ma jupe qui était déjà relevée de toute façon. il me l'enlève complètement. Il ne me reste plus que mes bas. Je n'avais pas pris la perruque, Christian m'avait dit de la laisser dans la voiture. Il voulait que j'aie l'air, cette fois-ci, d'un garçon qui s'habille en fille.

- Allez suce-nous maintenant! Lance Christian.

Je me mets aussitôt à genoux et commence à les pomper l'un après l'autre. Serge s'est relevé et mis à côté de Christian. J'ai ces 2 belles grosses queues face à moi. Je passe de l'une à l'autre sans ménagement.

- On peut se joindre à vous? Entendis-je au loin et venant d'une voie qui m'était inconnue.

J'arrête de sucer et regarde sur le côté, il n'y a plus 2 hommes mais 4 maintenant et ils se sont un peu rapprochés. Je n'ai rien entendu, j'étais trop absorbé par mes pipes. Ils ont chacun leur queue en main et se branle en me regardant.

- Désolé mais cette petite salope est juste pour nous, dis Christian! Mais vous pouvez continuer à regarder et vous toucher en matant son cul!!

- Ok pas de soucis mais défoncez la bien cette petite cochonne! Elle donne envie en tout cas, vous en avez de la chance!

- Peut être qu'une prochaine fois, on vous la passera! Elle est très docile. Elle a tout juste 18 ans, elle a un bel avenir.

Voilà maintenant que Christian parle de me faire sauter par d'autres hommes plus tard. Et là je me fais baiser par 2 hommes et 4 autres nous matent. Est-ce que je n'ai pas laissé allez les choses trop loin? Puis-je faire marche arrière? Je ne sais pas mais bon, pas aujourd'hui en tout cas et pas dans la position dans laquelle je suis actuellement. Je réfléchirai à ça demain.

- On va vous montrer comment elle encaisse déjà bien les queues, alors qu'elle est novice! Allez, à 4 pattes salope!

Je me mets en position, je suis à poil excepté les bas, je cambre bien le dos, j'écarte les jambes et ouvre mon cul. Christian se positionne derrière moi et Serge devant. Je me retrouve à nouveau avec une bite dans la bouche et l'autre dans le cul, mais cette fois en plein air et avec 4 autres mecs qui se branlent en me regardant. Je les entends gémir, ils me lancent des mots doux genre "t'as un cul d'enfer", "t'es une belle petite pute", "Défoncez son cul à cette salope", et j'en passe…

Après un moment, Serge et Christian inverse et les autres continuent à se branler. J'entends un des mec gémir de plus en plus, il vient de cracher la purée et me dit :

- J'espère pouvoir t'éjaculer dessus prochainement petite pute! Et il s'en va en nous remerciant pour cette séance.

Le suivant lâche tout aussi. Ça fait déjà deux qui éjaculent après m'avoir mater. Je suis flatté sur le coup! J'aperçois qu'un autre homme était arrivé par contre, à non 2 autres même! Ils sont à nouveau 4.

Je gémis, me tortille, je crois que j'essaie d'exciter encore plus mon public. Je me prends au jeu. Christian et Serge sont sur la fin, se retire, me demande de me mettre à genoux et éjaculent sur mon visage.

- Couche-toi sur le dos maintenant! dit Christian.

Je m'exécute le visage maculé de sperme. Et Christian dit aux autres :

- Vous pouvez vous rapprocher et vous terminer sur son corps, partout où vous voulez. Toi, petite pute, tu fermes la bouche, je ne veux pas que tu prennes leur semence en bouche.

Les 4 hommes se mettent debout, tout autour de moi et crachent leur jus l'un après l'autre. J'en ai partout, sur le ventre, la poitrine, le visage, dans les cheveux,... Je suis complètement souillé.

Tout les hommes remballent leur queue, me félicite, et s'en vont un à un. Christian a glissé un mot à l'un de ces hommes mais j'étais trop loin pour l'entendre. Moi, je me relève doucement, je suis un peu sonné, ce fût intense. Par contre, j'ai du sperme qui coule partout sur moi. Serge et Christian se rhabille et Christian me dit :

- Toi petite pute, tu restes à poil, hors de question de remettre tes habits, tu vas les tâcher et je n'ai pas d'essuies avec moi. Je crois que j'en ai dans ma voiture par contre. Tu vas rester comme ça jusqu'au parking puis tu pourras t'essuyer et remettre tes habits.

- Je ne vais quand même revenir à pieds comme ça, à poil! J'en ai partout en plus!

- Bien sûr que si, tu n'as pas le choix!

- Mais Christian stp…

- Tais-toi et avance, tu restes entre nous 2.

Serge et Christian se mettent chacun d'un côté et on retourne vers la voiture. Je suis honteux, souillé, gêné. On croise en tout 3 hommes qui m'ont tous regardé de haut en bas, en me traitant de pute, salope, cochonne… Moi je baisse la tête et continue d'avancer. On arrive enfin au parking et là encore d'autre hommes. Il y en a qui déambulent près des voitures, il y a en d'autres dans les voitures, d'autres sortent des WC, il y a vraiment beaucoup de monde! Et moi je suis là, nu avec des bas de filles et recouvert de sperme. Je suis l'attraction, tout le monde me regarde, quel honte! Et si jamais il y avait quelqu'un qui me connaissait dans ces hommes!

Christian me dit de rester là debout, devant sa voiture et dit à Serge de rester près de moi. Christian rentre dans la voiture et là, au lieu de m'apporter directement un essui, il allume les phares. Serge s'écarte un peu.

Je suis en pleine lumière, tout le monde peut encore mieux me voir. Il y en a plusieurs qui me matent, certains se branlent, d'autres me traitent de tous les noms cochons :

- Waouw, regardez cette petite pute, elle est trop bonne

- On dirait qu'elle a déjà bien ramassé cette gonzesse

- Elle aime la bite celle-là!!

- Elle est couverte de spermes, quelle petite pétasse!

Se sont quelques exemple de ce que j'entends autour de moi! Je ne sais plus où me mettre. Je ne suis plus un garçon, mais je suis un fille ou plutôt une salope, une chose, un objet,...

Christian me laisse 5 min comme ça, je n'ose pas bouger, et puis il m'amène enfin une serviette. J'enlève le sperme. Serge m'avait donné les habits entre temps. Je les enfile et je rentre aussitôt dans la voiture. On démarre directement et Christian me dit :

- Voilà, t'as été parfaite ma chérie! Tu as mérité le changement de jour. Nous nous verrons les mardi à présent! Mais ne me fais jamais faux bond.

- Ok, merci. Dis-je simplement.

Après être repassé chez lui pour reprendre mes habits, Christian m'a ramené et je me suis mis directement au lit. Je me suis branlé en repensant à tout ça! J'étais honteux mais il faut croire que ça m'avait quand même bien excitée!

A suivre…