À mon corps défendant

Drapeau-qc.svg Zipper

Zipper1-5.jpg

Volume 1 — Numéro 5

Texte d'archive:


Archivé de: Zipper – Volume 1 – Numéro 5
Date de parution originale: Novembre-Décembre 1994

Date de publication/archivage: 2004-11-28

Auteur: JacquesLamoureux
Titre: À mon corps défendant
Rubrique:

Note: Ce texte a été reproduit sur l'archive avec l'autorisation de Zipper (2000 - Contact: jeandenis@microtec.net)

Ce texte a été lu 3638 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)


Je le revois bandant,
Blanchâtre et nonchalant,
Pris de quelques envies
Après quelques mouvements,
Se découvrant le gland impudique et alléchant 

Je le revois nu et innocent
Debout ou assis dans le bain propre et blanc:
C'était plus qu'intéressant
De regarder clandestinement
Le bout rosé de son petit gland,
De le voir prendre son bain
Du samedi soir... Tout en chantant ou sifflotant
Au rythme de ses mains,
Au rythme de ses élans,
Flattant ou frotttant, lavant et relavant
Ses muscles et leurs pendants. 

Avec mon penchant bandant, je le revois encore;
Je montais sur une chaudière de fer blanc
Pour regarder par la fenêtre arrière
Le pénis impressionnant
De mon grand-grand-frère de seize ans
Prenant son bain du samedi soir au couchant... 

J'avais six ou sept ans
Et c'était tellement charmant...