Devant un film XXX


Devant un film XXX
Texte paru le 2003-08-10 par inconnu   
Ce texte a été reçu d'un internaute anonyme. Il a été impossible d'en vérifier la source et/ou confirmer à l'adresse email reçue.



Cet auteur vous présente 201 texte(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 12114 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© 2003 — Tous droits réservés par inconnu.


Ceci s'est passé il y a peu de temps. J'étais après me branler dans le salon devant un film XXX et soudain mon voisin arrive et comme souvent, entre sans frapper. J'étais là, dans le salon, et la porte d'entrée donne justement à cet endroit. Voici que mon voisin me voit à poil et me branlant.

Il me dit: "Ne te déranges pas pour moi voyons! Tu regardes un bon film? Je vois... Alors je vais m'asseoir avec toi et le regarder." Le voilà qu'il se met à poil lui aussi. Il avait une belle queue et le voici se branlant devant moi. Alors on ne perd pas de temps et on s'assoit côte à côte, prenant la queue l'un de l'autre et ensuite se la suçant. Je lui ai avalé ce bon jus qui me sautait dans la bouche et lui en fit autant. Hum Hum. Tout cela en continuant à regarder notre film.

Mais voilà, hier soir ce même voisin arrive avec sa fille de 30 ans: quel beau brin de fille! Il dit: "On vient voir un film si tu en as encore!" Comme j'en ai toujours, j'en mets un bon, très cochon en plus. Voilà que sa fille commence à se frotter la plotte sous sa jupe et sa culotte. Je la voyais se lécher aussi les babines.

Alors voici que mon voisin me lance un clin d'oeil. Je lui dis: "Si tu veux, tu peux bien enlever ce que tu veux!" La voilà enlevant sa blouse et ses deux beaux tétons touts frais sortent de la blouse. Ensuite je lui caresse, faisant aussi rebondir deux beaux mamelons super et nous, on commence à se déshabiller lentement, morceau par morceau. Elle enlève ensuite sa jupe et sa petite culotte. Quelle belle toison elle avait! Et nous voici tous à poil, tous les trois.

La voici avec son père, me prenant la queue et le sac. Hum Hum! Moi je commence à lui peloter la plotte bien fraîche et nous voilà les trois à se branler ensemble. Je lui suce la plotte et elle me mange la queue, ce fut super. La voici aspirant de toutes ses forces ce bon jus et moi ensuite j'ai mangé la queue de son père pour finir. Ce fut fabuleux et divin.

En quittant, elle me dit: "À la prochaine. J'espère que cela sera bientôt." Je peux vous dire qu'en vous racontant ce fait, je me branle vrai et en me remémorisant ce fait qui est si frais en ma mémoire. J'espère aussi que la prochaine fois elle sera seule et il se peut fort bien que je l'invite à passer la nuit avec moi. Je crois bien qu'elle dira "Oui!" bien fort.