Le gars d'à côté


Le gars d'à côté
Texte paru le 2000-01-04 par Marc0   
Ce texte a été reçu d'un internaute anonyme. Il a été impossible d'en vérifier la source et/ou confirmer à l'adresse email reçue.



Cet auteur vous présente 50 texte(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 4284 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© 2000 — Tous droits réservés par Marc0.


J'ai maintenant 26 ans, il y a 5 ans alors que je vivais seul en appart. je voisinais un jeune couple qui vivait juste à côté, porte voisine. Lui 23, et elle 24 ans à l'époque. Nous étions de bons copains. Un soir vers 23:30, j'avais pris ma douche, comme il faisait terriblement chaud, (pas de climatiseur) j'avais laissé la porte entrouverte, et je m'étais installé à poil au salon pour visionner un film XXX. Les lumières fermées, je me masturbais tout en bandant sur des scènes cochonnes du film.

Soudainement, j'entendis quelqu'un frapper sur le cadre de la porte. De cet endroit, on ne pouvait me voir. Je m'étire le cou, et j'aperçois le copain de la fille d'à côté. Je n'avais aucun vêtement, ni serviette près de moi. Il entre et s'amène au salon, m'aperçoit nu et bandé. Il jette un coup d'oeil à l'écran et dit: "Je suis seul ce soir, tu aimerais qu'on regarde ce film ensemble?" Je lui dis: "Fais comme tu veux, je n'ai pas d'objection." Cependant on ne s'était encore jamais vu à poil, mais il semblait bien à l'aise de me voir nu. Quant à moi, je suis souvent à poil dans la maison, je me sens également à l'aise tout nu. Il s'installe sur le divan à une certaine distance de moi, s'étend les jambes écartées, et se passe la main sur la poche par-dessus son pantalon. Après quelques minutes, sa queue était visiblement bien bandée, et paraissait bien sur le côté droit de son pantalon. Je lui dis: "Si tu veux te mettre à poil comme moi, ne te gêne pas, je vais aller fermer la porte."

Lorsque je revins, il avait enlevé son pantalon mais avait gardé son t-shirt et ses chaussettes. Il se flattait les couilles et sa queue super bandée. Le film montrait un mec avec 2 filles qui le suçaient et lui enfonçaient un dildo dans le cul! Cette scène semblait l'exciter au max. Il me demande si j'ai déjà essayé quelque chose de semblable? Je lui réponds: "Oui, mais avec une fille seulement." On se masturbait mutuellement pas trop vite pour laisser durer le plaisir. À quelques reprises j'ai remarqué qu'il prenait de son liquide sur son gland et le portait à sa bouche tout en se léchant le doigt. Il me demande si je prenais moi aussi mon liquide, en même temps il passe le doigt sur mon gland, prend de mon liquide et le porte à sa bouche en disant que c'était plus que délicieux. Je lui ai fait la même chose. Il avait une abondance de liquide qui venait en lui pressant la queue! Ça coulait sur sa cuisse en laissant un long filet.

Il m'a demandé: "Tu aimerais y passer ta langue?" Je lui ai passé la langue, et il a mit sa main sur ma tête, pour m'inviter à continuer. Je lui ai pris sa queue dans ma bouche, le goût de sa queue était excitant. Je lui flattais ses deux belles grosses couilles toujours en lui mangeant la queue, il râlait de jouissance. Ses gémissements m'incitaient à continuer. Il s'est étendu, et a commencé à me sucer. La sensation de sa bouche toute chaude et salivante contre ma queue me faisait accélérer le rythme. Il me léchait les couilles tout en me passant la main entre les fesses. Il mouillait ses doigts, et me flattait l'anus. Sa façon de faire était super grisante. Il s'est installé replié pour me permettre de lui manger les fesses. Il avait du beau poil doux entre les fesses, que je prenais un extrême plaisir à caresser avec ma langue. Je lui caressais les couilles en même temps, et il se masturbait.

Il se retourna sur le dos, et m'annonça qu'il allait venir, de superbes jets lui atteignaient le visage et tout le thorax. Des spasmes orgasmiques le faisait gémir. Le spectacle m'envoûtait en quelque sorte. Son image était si belle à mes yeux, que mon excitation déclencha une ruée de jets de jus que j'ai dirigé sur lui. Recevoir mon sperme le faisait rire. Il a mis sa main sur ma queue, et avec tout le sperme qu'il avait sur lui, il me lubrifiait délicatement.

Nous nous sommes couchés l'un sur l'autre, je lui ai léché le sperme qu'il avait sur son visage puis nous nous sommes embrassés et nous nous sommes endormis quelques instants. Quand on s'est réveillés, le film était fini, nous sommes allés prendre une bonne douche ensemble. Il me dit: "Quelle extraordinaire façon de finir la soirée. C'est pas si mal de vivre en célibataire de temps en temps. Si tu as aimé ça autant que moi, laisse-moi savoir, à l'occasion nous pourrons recommencer, si tu veux?" Je lui ai fait signe que oui de la tête.

Avec lui j'ai trouvé l'expérience merveilleuse. Nous avons toujours gardé un contact très amical pendant 2 ans. Il a dû quitter pour un nouveau travail à l'extérieur. Son souvenir alimente parfois mes fantasmes, et souvent m'amène à me masturber. J'ai toujours adoré me masturber, et ce, depuis ma puberté. Quelle satisfaction.