Mon jeune esclave (32)


Mon jeune esclave (32)
Texte paru le 2018-11-16 par Servus49   Drapeau-fr.svg
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur

MMM+.jpg

Cet auteur vous présente 171 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 3299 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Servus49.


Template-Books.pngSérie : Mon jeune esclave



— martinet retire les ceintures de chasteté des trois premiers esclaves. Chaque esclave assis, si l’on peut dire, les pieds fixés aux anneaux arrière du tabouret, ce qui dégagent amplement leurs trois pièces. Puis il attache les bras gauches au pied arrière droit et inversement pour les bras droits.

— La position est inconfortable pour eux, mais peu importe me diras-tu. Cette position ne leur permet pas de voir leur queue qui va cracher : une frustration supplémentaire.

— martinet met de la glace sous la queue et les couilles de piscine, le troisième afin qu’il débande… pour les deux autres je les laisse raidir leur queue…

— Tu vois martinet introduit un doigt bien lubrifié dans l’anus du sujet et attend qu'il se détende. Il cherche alors la prostate et commence à masser doucement d'avant en arrière. Tout en massant régulièrement la queue. Ceci est nécessaire lorsque, comme pelle, l’esclave n’a plus 20 ans. martinet va continuer la stimulation jusqu'à ce qu'il parvienne à l'évacuation du sperme… Cela peut prendre de 30 min à 2 heures ! Tout dépend de la quantité de sperme en réserve dans les organes de l’esclave ainsi que de son état d’excitation. Pour pelle comme il n’a pas été trait depuis un bon mois le temps devrait être court. Le massage sur la prostate force le liquide séminal et le sperme à franchir les valves menant aux conduits éjaculatoires, et vide la prostate (qui se vide directement dans l'urètre). Les vésicules séminales, les glandes et la prostate peuvent être entièrement vidées par leur massage. Il arrêtera le massage sur sa queue afin que l'éjaculation se fasse sans spasmes de la queue. Seul signe de succès de l'opération : l'apparition du sperme au bout de la queue. À partir de ce moment, il va aider l'urètre à se vider en pressant fermement la queue et en glissant de la base de sa queue vers son extrémité.

Lors de l’évacuation du sperme par cette méthode, le sperme est évacué non plus en jets, mais plutôt de façon continue et sans contractions des muscles du bas ventre. L’esclave n'aura donc pas connu d'orgasme et il se sentira frustré.

— Super…

— Regarde, il commence à s’agiter, il ressent la montée de sa jute…

— Oui… regardez cela commence à couler… et en bonne quantité…

— Lui, l’esclave ne s’aperçoit pas qu’elle commence à couler…

— martinet vide bien sa queue et récupère son liquide…

— Vous le conserver…

— Oui et je le mets en vente. C’est très recherché dans certains milieux par les femmes car le sperme aurait certaine propriété médicale et cela commence à se confirmer.

— Intéressant. Mais cela n’a pas bon goût, j’ai essayé en goutant le miens… Je n’aime pas…

— Oui c’est vrai mais j’ai trouvé un moyen d’améliorer le goût et cela m’a permis de trouver un autre débouché.

— Surprenant.

— D'après une étude réalisée sur deux cent femmes suivies pendant un an, suivant le même régime alimentaire et ayant un cadre de vie identique sous la direction du professeur Ingrid Fleischer de l'université d'Hambourg en Allemagne Les femmes buvant du sperme soit de leur compagnon soit procuré sur le marché réussissent à maigrir jusqu'à deux fois plus vite que les autres ». Ces vertus amincissantes du sperme sont dues à la présence d'une substance nommée alcaline qui ne fonctionne aussi efficacement comme agent anti-graisse qu'en présence des autres composantes du sperme masculin. Mais ses vertus ne s’arrêtent pas là puisqu'il permettrait aussi l'équilibre des hormones féminines et protègerait, semble-t-il, efficacement des cancers de type hormonal. En effet, une étude a été réalisée en Californie du Sud sur 15 000 femmes âgées de 25 à 45 ans dont 6 246 pratiquaient la fellation ou buvant du sperme de façon régulière depuis 5 à 10 ans et 9 728 femmes qui ne pratiquaient la fellation que peu ou pas du tout. Dans le premier groupe seulement 1.9 % d'entre elles avaient été touchées par un cancer du sein contre 10.4% dans l'autre groupe. Cette étude démontre que l’absorption de sperme réalisée deux fois par semaine diminuerait le risque du cancer du sein de 40 %. (La source est doctissimo)

— Surprenant…

— Je t’en dirai plus après les deux autres traites.

— martinet, détache pelle, remets sa queue en cage qu’il retourne à son labeur. Et commence avec pelouse…

— Bien Maître.

— Une variante de la précédente traite qui permet même de limiter le peu de plaisir que certains esclaves éprouvent encore lors de l'évacuation de leur sperme. C’est uniquement le massage de la prostate sans s’occuper de la queue, qui reste dure mais sans excitation. C’est un peu plus long mais tu vas voir quasiment aucune réaction de l’esclave…

— Oui en effet il ne bouge pas…

— Il ressent le massage de sa prostate mais c’est tout…

Quelques minutes pendant que nos verges sont sucées dans tous les sens… mais avec un travail bien contrôlé pour nous mener au bord de la jouissance sans y parvenir…

— Oui elle se met à couler, un petit ruisseau de jute… qui serpente dans l’assiette… c’est très bucolique… l’esclave n’a rien senti ?

— Seulement l’écoulement.

— martinet récupère sans oublier de mentionner l’origine sur l’étiquette… car certains clients sont attachés à un certain goût… et c’est vrai pour la jute de pelouse. Qui paraît-il est succulente… tu veux goûter ?

— Je ne voudrai pas diminuer votre production.

— Non regarde il s’est surpassé aujourd’hui au moins 7 ml.

Daniel met un doigt dans le jute sur l’assiette et le porte à sa bouche…

— Ah oui c’est vrai pas de commune mesure avec mon sperme… un petit goût mentholé.

— Je t’expliquerai la technique. Tu pourras améliorer le goût du tiens…

— Peut m’importe ce sont maintenant des esclaves qui le déguste…

Nous rions tous les deux en pressant la tête de nos deux pompeurs pour qu’ils apprécient la totalité de nos verges… bien calées au fond de leur gorge… Quelques secondes, nous avons pitié d’eux, surtout que nous souhaitons qu’ils poursuivent…

— Daniel la troisième technique, encore plus sadique, s’appelle le massage glacé. Cette méthode consiste à installer dix minutes avant le massage un sac plastique plein de glaçons sur le sexe et les parties du mâle. C’est l’usage de ce petit récipient dans lequel ont été entrées de force la queue et les boules de piscine lorsqu’il a été positionné. martinet va sortir la queue tout en laissant de la glace dessus car le sac doit rester installé durant tout le temps du massage de sa prostate. Ceci va conserver sa queue dans cet état et il ne ressentira ainsi même plus le plaisir de l’excitation que procure une érection.

— Patrick, nous sommes de vrais sadiques…

— Oui mais quelle excitation pour nous de voir ces esclaves frustrés de leur capacité de prendre du plaisir… et regarde ce que l’on peut faire également, car il est l’inactif…

Je prends des pinces à linge et les fixe sur les tétons de piscine, il grimace, je tourne un peu pendant que martinet masse. Il gémit sous la douleur mais sait qu’il n’a pas été autorisé à crier.

— Cela ne ralenti pas le travail… ?

— Nullement lui, l’esclave, n’est finalement que spectateur… c’est l’avantage de cette forme, c’est qu’il est utilisable pendant ce temps…

En disant cela, alors que j’avais laissé en me levant balais la bouche ouverte, je fais ouvrir la bouche de piscine, et lui introduit ma verge qu’il se met tout de suite à sucer…

— Son jute commence à se déverser… Oh quelle quantité… et cela continue…

— Oui piscine est un bon producteur, je pense le faire participer dans certains concours ouverts à certains privilégiés, comme les membres de MASLA.

— martinet presse bien son pi… on va venir chercher son lait dans quelques minutes dès que j’aurai appelé… il doit servir à un grand chef de restauration pour un nouveau dessert de sa composition. Et ce chef n’utilise que des produits frais, c’est une partie de sa renommée… Et sur sa demande piscine a été nourri depuis une semaine avec des épluchures de mangues qu’il nous a fourni afin de parfumer le jute de mon esclave…

— Ah c‘est pour cela que j’avais trouvé un goût agréable à celle de pelouse.

— Oui lui sa nourriture a été arrosé de menthe verte, cela n’améliorait pas le goût, car de la menthe mélangée avec des abats de poulet ou autres épluchures de légumes… mais le gout de leur jute s’en ressent et prend de la valeur.

— C’est comme dans le cochon tout est bon…

— Je crois que le « chef » dès qu’il aura terminé ses tests sur son dessert, demandera que l’esclave fournisseur soit trait devant les convives pour verser la touche finale du dessert.

— Quel honneur pour vous Patrick…

— Oui surtout que l’esclave portera le nom de son propriétaire. Cela me fera de la publicité…

— Et quelle honte pour l’esclave qui sera considéré comme une bombe de crème Chantilly…

— Oui j’ai hâte de cela mais d’ici ce temps il faut qu’augment la production de chacun de ces sous-hommes…

— Oui mais je t’expliquerai après la traite ordonnée par la science médicale de carpette.

— Qu’avez-vous envisagé de pervers pour lui ?

— Tout d’abord, je souhaiterai pour l’humilier encore plus, donc le casser, que tu lui retires toi-même sa ceinture de chasteté…

— Oh Non Maître !

— Esclave tais-toi… SUBIS.

Il se met à pleurer… très bien… j’aime faire pleurer mes esclaves quand je les rabaisse à leur niveau.

— Oui carpette, a accepté sans trop de problème d’être nu au lycée parce que m’a t il dit qu’il n’était pas entièrement nu ayant la ceinture de chasteté qui cachait sa queue… Aussi j’ai décidé, vicieusement, de l’humilier en le faisant mettre nu, sa queue découverte, devant toi et en plus par toi…

— J’apprécie votre sadisme…

— carpette, présente toi devant ton Jeune Maître Daniel, debout mains derrière la tête que ton corps de sous-homme soit bien appréhendable…




Asuivre.png