Viva Aca! (1-2)


Viva Aca! (1-2)
Texte paru le 1998-08-25 par Étienne de ACA   Drapeau-ca.svg
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 70 texte(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 7397 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© 1998 — Tous droits réservés par Étienne de ACA.


Template-Books.pngSérie : Viva Aca!

Chapitre 1

Cette histoire que vous aller lire, est une histoire vécu.

Je me nomme Raymond, je suis Québécois et Canadien j’ai 24 ans, 5 pieds et 11, 155 lbs, cheveux bruns frisés, yeux bruns, suis pas style M. Univers, loin de la, mais un corps agréable, du a la natation et au vélo que je fais souvent. Je suis gay et je dirais très chaud.

L’an passé je suis aller a Acapulco. Pour 3 semaines avec mes parents, j’ai fais un voyage extraordinaire. ( Ciudad de Acapulco ) Ville d’Acapulco, WOW.. belle ville, soleil, plage, et de super beau ( Chico ) jeunes hommes. Je suis tomber fou amoureux des Mexicains, ils sont beaux. Couleur de peau d’un beau brun café au lait au café noir, avec leurs sourires, pratiquement permanent, montrant leurs super belles dents blanches, leurs beaux yeux brillants comme des perles, leurs cheveux noirs. Ils sont en général. Plus petits que moi, c’est ce que j’aime. Leurs tailles de 28, torse imberbe, jambes poilus, leurs beau pénis toujours prêt et même 2 a 3 fois de suite.

J’avoue qu’ils sont tellement chaud en plus, malgré la présence de mes parents, j’ai réussi a en rencontré ( et baissé ) 8 durant les 3 semaines là-bas, et que j’ai revu de ces 8 beaux gars, mon super Fernand, 5 fois, et je lui es promis que je reviendrais l’année suivante, je voulais lui écrire, mais impossible, il étais marié et avais une fille de 1 ans.

Je suis revenu au Canada, la tête pleine de souvenirs extraordinaires en plus d’incroyable vrais souvenirs d’Acapluco, mes valise étais aussi pleines que ma tête. J’ai rêvé souvent a Alfredo, Fernando, Raùl, Roberto, Miquel, Carlos,............ et Alejandro, car j’avais de photos des huit Chicos

Durant l’année qui suivi, après avoir discuté avec mon patron, pour avoir deux mois de vacances l’année suivante, chose qu’il m’a accordé, après plusieurs discutions et j’ai du faire plusieurs concession, j’ai travaillé des 10 a 12 heures pas jour, pour le satisfaire et aussi satisfaire mon compte de banque, pour mon voyage, je ne suis pas riche, alors j’ai passé une année complète a économiser, j’ai couper mes sortis, les bars, le cinéma, les restaurant. Etc.

Durant cette année la, j’ai aussi appris a me débrouillé en Español, pour les choses importante de tous les jours, pour rencontré EL CHICO. Et comme de raison via internet et quelques sites Español, tout les mots de sexe.

Quand j’ai de quoi en tête, rien ne m’arrête. J’ai presque réussi a me ramasser le dix milles dollars que je prévoyais pour mon voyage, ( avion, hôtel, repas là-bas, dépenses et surtout EL CHICO........... Mes parents gentiment m’ont fourni la balance, car il avais compris que ce voyage, c’était mon plus grand rêve, je leurs en assez parler durant toute cette année là. Et en plus j’avais pour me déprendre une carte de crédit, que j’ai réussi a faire passer ma limite a cinq milles, donc j’étais en sécurité financière pour mon voyage.

En novembre j’ ai réservé, mes billets d’avion, transports terrestre, et mon hôtel,

Pour hôtel, j’avais jaser avec le Canadien là-bas, qui lui aussi étais gay, et j’avais tout réservé par son agence de voyage, du 7 février au 12 avril, pour neuf semaines, une belle petite suite, chambre, lit double, bureau, petite cuisinette, réfrigérateur, poêle, vaisselle fourni, un vrai petit condominium tout équipé, et ayant jaser avec lui, je savais d’avance qu’il y aurais aucun problèmes a amener des Chicos a hôtel, comme il m’a expliqué, tu amène qui tu veux, mais 18 ans et plus, et aucune orgie dans les endroits publiques de hôtel, ce que tu fais dans ta suite, ne regarde que toi, et après tu dois les reconduire, toi même a la porte de hôtel, pour ne pas qu’il y es de promenade et de vol dans hôtel, autant pour ma sécurité que celles des autres clients, J’ai trouvé ca super.

Le matin du 7 février, a Montréal. La température étais de moins 8 celcius, il tomber une belle petite tempête de neige, mes parents sont venus me conduire a l’aéroport, avec tous les conseils d’usages,

Touche pas a la drogue. Surveille ta santé Attention a ton argent A tu des condoms etc etc

Et une belle surprise, juste avant de se quitter, embrassade, mon papa m’a refilé un beau cinq milles pesos Mexicains, ( en Canadien ca donne mille dollars ) Et m’a dis. Si tu a des problèmes d’argent au autres, téléphone nous et surtout écrit nous. Je suis parti la larme a l’oeil, mais le coeur étais déjà au soleil d’Acapulco.

Après plus de cinq heures de vol, Enfin débarqué a l’aéroport d’Acapulco, pour 2 mois. non 9 semaines, non 63 jours de super bonheur et de BEL CHICO Y CALOR Y MAS CALOR.....................Y SEXO MUCHO SEXO

Arrivé a l’aéroport a 4,10 hres, 30 minutes plus tard a l’hôtel, dix minutes de plus reconduit a ma suite, ( petite suite, genre garçonnière ) par une super bel Español, du nom de Jorgy, petit mâle de 18 ans, 30 minutes plus tard mes valise étais complètement vidés, j’étais en maillot de bain, a la piscine sur le toit de la petite hôtel, una cerveza a la main. Il ne me restais déjà que 62 jours de rêve et même 61, car la dernière est comme la première, tu voyage, alors tu dois pas les comptés...... MON REVE COMMENCAIS’ ENFIN......................

Suis aller faire ma première commande a l’épicerie, bière, Pepsi. Chips. Pop corn et aussi des choses normal. Comme pain, lait, jus d ’orange, etc

Chapitre 2

Après une heure de soleil et deux bonnes bières Mexicaines, une bonne douche et surtout, mes jeans sexy et mon t-shirt blanc, bas blanc et sandales, J ’étais prêt pour aller prendre mon premier repas Mexicains et a partir a la chasse d’un BEL CHICO.........

Arrivé dans le hall de l’hôtel, Jean, mon agent de voyage qui passe tout l’hiver la. il a 50 ans et pas mon style du tout, M’a crié, Raymond tu va ou comme ca, tu va crevé de chaleur, va passer des shorts et reviens me voir a mon bureau,

Mais, non, je me super comme ca.

Oui, tu es sexy en maudit

Tu vois, toi même, tu a des idées....

OK, passe a mon bureau....

Il m ’a offert une bière, donner quelques coupons rabais pour des restaurant, de ne pas boire d’eau, autres que l’eau en bouteilles, le prix des taxis, de l’autobus local, super belle place en autobus pour voir et te pogner un ti-mec...mais surtout expliqué. Ou trouvé les bars gays ( au nombre de 5, la plage Condessa ( gay ) et surtout la meilleur place en ville, EL ZOCALO... que je connaissais. Il a ri a s’étouffer, quand je lui es dis, que je m’en allais justement au Zocalo, pour fêter et étrenner mon lit au haut...... et m’a tout répété le règlement des petits mec que je pouvais amener, de surveiller mon argent, m’a parler du coffre-fort de l’hôtel, et expliqué que la plus part des CHICO.. demande un petit regalo ( cadeau ), il m’a bien spécifié de ne jamais leurs donner plus de 100 pesos, ( $ 20.00 ) et a ajouter. Beau et sexy comme toi, tu aura pas a payer,..... tu va te faire dévorer de la tête au pieds.

Il a ajouté, si tu a quelques problèmes, viens me voir, ont va régler ca, et oubli pas d’avoir des condoms sur toi.......

Et a part ca, qu’il a ajouter, donne moi 10 minutes pour prendre une douche rapide et t’amène manger avec moi. Et te promet que j’ai pas d’idée, tu me la dis l’an passé, juste avoir le bonheur de me promener avec toi et après le repas, tu sera rendu au Zocalo..... pour te première prise de la saison....

Somme parti tout deux, et pour coupé court, promené, mangé, et vite je me suis retrouvé seul au Zocalo..... enfin

Avec mes presque 6 pieds, plutôt sexy, encore la peau blanche, je jurais parmi la foule Mexicaines du Zocalo, Il étais déjà 20 heures, j’étais debout depuis 5 du matin, la fatigue commençais a se faire pesante, mais je voulais pas me coucher les couilles pleines a mon premier soir,

Je vois tu pas, un BEL CHICO de 5 ‘8’’. 140 lbs. Belle taille de 26, belle peau couleur café au lait et un de ces sourire, que j’ai senti gonflé mon entrejambe..... en belle short blanche et chemise bleu, je suis aller a lui, sorti mon Español. Lui y dis..

Hola amigos

Hola signor

Que tal

Bien y tu

Me nombre es Raymondo y tu

Alfredo

Et jaser un peu de mon mieux, demander son âge, 18 ans qu’il a dis, mais.......a mes fautes il avais un super sourire et me reprenais gentiment, avec les bons mots Ca fut pas long, que je lui est demander

Tu gustaria venir a me hotel

SI SI Raymundo

Ont est parti en taxi, pour l’hôtel, débarqué juste a la porte de l’hôtel, pris l’ascenseur pour monter a ma chambre, il c’est coller sur moi, se belle main brune sur mon paquet et m’a embrasser avec sa langue brûlante.............mes des mains sur ces belles fesses, je te collais encore plus sur moi.. se décolle,,, arrivé au 3er étage,,, vite a ma chambre, lui offre de s’asseoir. Offre une cerveza ( bière ), qu’il accepte. Lui redemande son âge, il dis encore 18 ans. Comme m’a recommander Jean, quand pas sur qu’il ont 18 ans, lui es demander ses papiers ‘car là-bas au Mexique tu dois toujours avoir tes papiers sur toi, si la police t’es demande...

Il me regarde tout triste, presque la larme a l’oeil, dans sa belle langue Español, il me dis

D’accord j’ai juste 17 ans, avoir 18 ans dans 3 mois et je te promet que tu regrettera pas..

Et aussitôt il commence a enlevé sa chemise......

WOW,, que je crie... Momente amigos

VALE. VALE que je lui dis.. il se lève et saute sur moi, et m’a donner un baiser chaud, humide, m’a raclé l’intérieur de la bouche, sucé ma langue, pas long que je lui rendais son baiser..

Comme l’hôtel, fournissais la télévision et un vidéo, j’avais amener mes deux cassettes XXX, les plus HOT, une straight et une gay.

Alfredo, tu gustaria une especiale pellicula de sexo..

OH SI SI

Hombre y hombre o hombre y mujer

Para ti, amigos Raymundo

J’ai mis la straight, même si je préfère la gay

La porte bien fermé, bon vidéo, une deuxième bières, assis sur le petit divan, Alfredo collé sur moi, regardais attentivement la télévision, je crois qu’il avais jamais vu de vidéo XXX, lui passais la main dans les cheveux d’une main et lui caressais son beau petit mamelon brun foncé, il gémissais de plaisir, me suis levé et j’ai tourné la télévision du coté du lit, aussitôt debout. Il viens vers moi, il avais une super belle tente dans ses shorts blanches,

Je me suis baisser, lui est enlevé ses espadrilles, ses bas blancs, caressé ces belles jambes poilus jusqu’à son entre cuisses, il en gémissais déjà... lui est dis.

Tu qiero une ducha, por favor

SI, con tu

( tu veux prendre une douche.. oui avec toi )

Rendu dans la douche, vu son super beau gros 6 pouces en érection, il m’a regardé tout étonné, et me dis avec son beau sourire de gosse...

HE, Raymondo. Tu una grande Polla y cojones...,,,,,, et oui j ai 8 pouces de queue et deux grosses couilles ( polla y cojones ) de ces deux mains, il soupesé mon paquet avec un sourire coquin..

Vite ont se retrouvent au lit,, dieu qu ‘il est beau, étendu a poil, cette si belle peau couleur café au lit sur des draps blanc, et un sourire sexy a faire bander un évêque......

Il m’a fais un signe de le rejoindre, lui est fais signe que non.. il m’a fais une de ces belles mous....... de déception. 

Je me suis agenouillé au pieds du lit, caressé ces beaux petits pieds bruns, liché. Sucé ces petites orteils, il se débattais pour que j arrête, suis monter dans le lit, licher ses deux jambes jusqu’à la taille, fais le tour de son pénis gonflés au max. Manger son beau nombril, licher ses beaux mamelons, mordillés, il a crié.. en riant, licher son coup, manger ses oreilles, et embrasser a pleines gueules et j’ai reçu une réponse incroyable de sa bouche chaude, j’avais mon grand corps complément sur ce beau corps bruns, nos queux gonflées au max entre nos ventres, me suis re baissé jusqu’à son beau trésor super bandé, le liche sur toute sa longueur, liche ses belles couilles, il gémissais comme un petit chiot. Lui relève les deux jambes et lui liche son bel anus, tout en douceur, j’ose lui pousser ma langue, dans son beau bouton rose.... il a gémit. OHHHHHH SI SI................je suis remonter a sa belle queue, je suce cette belle merveille me la rentre a fond dans la bouche, et dans le temps de le dire, je le sent qu’il me rempli la bouche de son jeune jus de petit mâle, sous un grognement de joie. OHHHHHHHHHHHHHHH RRRRRRRRRRRRRRaymundoooooooooooo SI SI SI....................................

Merde, déjà, j’étais déçu....... mais j’ai vite compris qua ’il étais une petite puta, pour jouir si vite et en si grande quantité,,, la bouche pleine, me relevé et l’embrasse, pour lui faire goûter son sperme... il a grimacé et a aussi souri

Il me pousse sur le lit... et commence a mordre mes mamelons, mon nombril, et descend a mon 8 pouces bandé raide, qu’il regarde et liche le gland tout rouge avec une goutte de précum, se rentre le gland dans sa bouche bouillante et descend presque toute ma queue dans sa bouche, jouant document avec mes couilles, se relève et me donne un de ces sourires,, je lui pogne la tête et l’embrasse a fond, le fais pivoter, en bon 69, le fais sucer par cette belle bouche et lui liche et mange son beau trou de cul a foutre, lui rentre ma langue, et un doigt bien mouillé, il en gémit doucement... se retourne et me demande. HE Signor Raymundo,,,,,, cipote,,,,,, SI SI, bel Alfredo. J ai des capotes.. HI HI. Dans la tête du lit, j en sort un, un lui donne.... déchire doucement l’enveloppe et en douceur me glisse EL cipote.. sur ma queue. Se relève, face a moi. Et doucement, s ‘assoie sur ma queue.... il en grimace, cri.. voyant sa douleur, je lui

NO,, VALE Alfredo. No encular, tu juven... NO NO

SI SI. MOMENTE, lento SI SI por favor..

Lui donne du K.Y.... et se graisse son bel anus et ma queue., et re essai. Si bien graisser, lentement, il se rentre au complet, avec un sourire, faux, car je voyais qu’il avais de la douleur. Qui vite a disparu.

OHHHHHHH SI SI.... bueno... hummmmmmmmmmm

Il étais tout fou de joie, et bandé raide. Moi même excité comme il y a longtemps, dans un extase, WOAHHHHHHHHHHHHHHHHhh, SI SI AMIGOSSSSSSSSSSSSSSS j’ai rempli le condom de plusieurs secousse mon sperme, et lui même a éjaculé plusieurs coup sur mon estomac en hurlant SI MAMA SIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Il c »est effondré sur moi, toute en sueur, frémissant,,,,, et je l es embrassé doucement,,, resté comme ca un bon 10 minutes, se lève une bonne douche, je remet mes shorts. Lui reste nu et s’assoie sur le divan.

Je prend un sac de pop-corn que je mets au four a micro-onde, sous son sourire gourmand, 3 minutes et lui offre le sac tut chaud, avec un Pepsi froid, avidement, il a presque tout manger le sac a lui seul........ J’ai trouver super de le voir manger,, lui est offert un autre Pepsi, il a dis oui, suis retourné au réfrigérateur, me suis pencher pour prendre un Pepsi sur la dernière tablette du bas. Et....

J’ai senti le bel Alfredo, pousser sa queue encore super raide sur mes fesses.... me suis retourné avec un sourire, lui avais un sourire incroyable et a tous simplement dis...

Por favor Raymundo avec son sourire et ses yeux demander presque la pitié....

Je ne suis pas style d’être enculé. Déjà été enculé, mais je préfère enculer a fond........

Il me caressais les fesses, suis rester pencher et baisser mes shorts....

Aussitôt, il a cracher dans sa main et mouillé mon cul et a dis * una otra cipote * SI SI

Sommes aller dans le lit. A mis une capote sur sa belle queue brune, un peau de K.Y. et me suis mis sur le dos, les deux jambes replié sur mon torse, et tout heureux, avec son sourire angélique, m’a dis

Tu va être mon premier cul, pour ma queue,,, espère ne pas t’oublier,,, et jeune novice, a planter sa queue en un seul coup dans mon anus, ca ma donner une douleur, mais aussitôt frapper ma prostate, ce fut super, de me faire pénétrer par un si beau petit mâle Español,, après moi de douze coups il a hurlé de satisfaction WOOOOUUUUUUWWWWWWWWWWWWW. Et éjaculer pour une troisième fois en moins d’une heure.

Tout en sueur, il s’est retiré, lui est pogner la tête fermement, lui es descendu sur ma queue bandé dur, il m’a sucer avec une gourmandise de jeune, me la manger et grucher bien a mon goût, et lui tenant la tête a deux mains, bien serrés, OOOOOOOOOOOOOOOOOOOUUUUUUUUI, je lui est vider mes couilles ca dans la bouche.

Il a eu un haut de coeur, l’es lâché. Et a craché le tout sur mon ventre, J’ai pouffé de rire, et lui aussi. M’a embrassé, a regarder l’heure, il devait retourné chez lui.

Habillé, il m’a demandé gentiment 15 pesos, pour un taxi. SI no problemas. Suis aller dans mon porte-monnaie, suis revenu, lui est donner 100 pesos dans sa belle main,

OHHHHHHHHH, gracias, mucho gracias et m’a aussitôt embrasser. Nous sommes descendu dans le hall de l’hôtel, lui est donner la main,

Hasta Luego, Raymundo, qu’il a dis

NO. Hasta Pronto, Alfredo. Que j’ai répondu

SI, qu’il a dis, avec un sourire sexy...

Il est parti, suis remonter a ma chambre,, Il étais juste 10 hres, fatigué, mais décider d’aller prendre une marche sur la Costera Miquel Aleman, qui est la rue principale rue touristique d’Acapulco.

Donc, je me promène sur la grand rue, regardant le bau monde et visitant en même temps. Rendu a deux coins de rue de mon Hôtel,

Un super beau grand Mexicain, sûrement 5,10, 155 lbs, taille de 30, beau cheveux frisés, super belle petite moustache, dans le style Español, belle beau brune très pale, style,,( comme ont dis sa mère a rencontrer un Canadien, il y a quelques années, qui l’a mis enceinte ).

Le super beau macho, s’approche de moi, et tout doucement, me dis qu’il connais de super belle CHICA ( Fille ) a gros seins, qui font tout ce que tu veux au lit, pour pas cher.

Je ne suis pas intéressé. Que je répond.

Signor, tu manque la chance de ta vie, elles a de super gros seins, va te sucer, t avaler, tu peut ta fourrer, même l’enculer, tout ce que tu désire monsieur, et pas cher, pas cher.

Je ne suis pas intéressé. Que je répète

SI SI Signor..tu le voulais.

LA. Décidé, de jouer carte sur table, suis loin de chez nous, il y a pas de gène.

Lui demande son Prénom

Me, Raymundo y tu

Fernando, signor, pour te servir, je peut tout avoir ce que tu désir. Dis genre de fille tu veux, et amener a toi.

Écoute bien, Fernando, No chica, para mi, vale.. no

Porque

Me, gay, Chico, Si... y mas tu.... tu gustaria venir a ma hôtel

NO,,,,,

Il m’a dis qu’il étais marié, avais une belle petite fille d’un an. Et qu’il étais pas aux hommes.

Lui demande combien pour une fille et combien va a lui.

Il a ri,,,

Dis

Une fille cochonne 150 a 200 pesos, et a moi 20 %.

Vale tu viens a mon hôtel avec moi. Et 200 pesos, tout a toi.. VALE

NO NO.....

la discussion a duré plus de 30 minutes, d’autres mâles sont arrivés sur la rue. Il s’es excusé a été essayer de vendre des filles aux trois mâles,,, et a ma surprise, après moins de 10 minutes, les trois mecs l’ont suivi,

Je suis parti, suis retourné en riant, et étais heureux d’avoir jasé a un su beau mec,

Me suis couché aussitôt arrivé a ma chambre...