A 18 ans devenu chienne de la cité (09)


A 18 ans devenu chienne de la cité (09)
Texte paru le 2022-09-20 par Joeuroise   Drapeau-fr.svg
Publié par l'auteur sur l'archive wiki de Gai-Éros.

MM.jpg

Cet auteur vous présente 15 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 2619 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Joeuroise.


Ce n'était pas le peu de mouvement qui pouvait me faire dormir aussi j'ai pensé à ce qui s'était passé avant et les hommes qui s'étaient servis de mes trous bouche ou anus. Je ne pouvais qu'imaginer ceux que je n'avais pas vu car masqué mais me souvenait au moins des premières queues dans ma bouche et mes fesses. J'avais profité du petit moment où j'étais libre pour toucher et sans dire qu'il était ouvert je le sentais près à se dilater. Ben avait allumé la télé et comme la porte ne fermait plus on devinait que j'étais là.

Un bon moment après alors que je m'ankylosait le frère de Ben a ouvert la porte pour me mater. Il a refermé derrière lui et sortant son sexe il s'est branlé et a rapidement giclé sur le sol avant de ressortir. Quand Ben est venu voir il a failli glisser sur le foutre étalé à terre.

-Qui est passé lopette? Réponds de suite ou gare à ton cul! Le fouet n'est pas loin!

J'étais gêné mais j'ai bien dû avouer que c'était son frère.

-Ha la petite merde! Je vais lui faire passer l'envie! Il a autant de vidéo érotique sur les filles qu'il veut et c'est en te voyant qu'il se branle. Je vais lui remettre les idées en place. Et toi t'as pas crié sachant qu'il était trop jeune?

Mais maître! Il est resté à la porte et ne m'a pas touché.

-Je réglerais ça avec lui. Bon le jeune de l'autre immeuble s'appelle Joan et il a tout à fait l'air de faire partie de ton espèce je l'ai vu marcher il se dandine. je l'ai invité à te rencontrer. Il passera tout à l'heure . Je vais ôter ta machine à sein et te détacher. J'ai ramené un short de basket mais coupé assez haut. Il devrait voir au moins ta queue ou tes couilles quand tu t'assiéras et tu me diras sa réaction. Tu te lèves et tu vas voir j'ai mis une théière pleine d'eau et on a déjà fait le plein de ton frigo. Ne l'effarouche pas, guette sa réaction en voyant entre tes cuisses qu''il n'y pas de poils et puis tu suis ton instinct de femelle caché entre tes fesses. Pour moi il est homo, à toi de nous confirmer ou pas. Au fait, tu commences à avoir de très beaux petits seins d'ado femelle.

Tu as une chaîne sur la télévision connecté à un modem où il y a des films gais et tu peux le chauffer un peu si tu le sent. On te laisse tranquille à moins que tu le fasses fuir! Je te laisse, ne garde que le collier et le short.

C'était la première fois où je me trouvais seul dans la loge, et surtout libre. J'ai mis le short et en effet si il tenait de justesse à ma taille. Il était largement évasé et découpé. J'ai refait le lit correctement et me suis assis sur le canapé , télé allumé pour chercher la bonne chaîne. En fait il y en avait deux, une soft et une plus hard à la limite du Sado-maso. J'ai laissé sur le soft et attendu tranquillement son passage. J'étais presque endormi quand j'ai entendu un petit coup à la porte. Je me suis levé pout la tirer puisqu'elle n'avait pas de serrure, et je suis resté ébahi.

Le mec était vraiment top. Imberbe, cheveux bruns qui lui encadraient le visage, un beau sourire . Un peu plus grand que moi, une chemisette ouverte laissait voir une chaîne avec un objet qui pendait mais que je ne voyais pas. Un short bien plus classique que le mien. J'ai vu tout ça en un clin d'oeil. Il a deviné ma surprise.

-Bonjour je suis Joan. Tu as demandé à me rencontrer?

Heu oui, tu ne m'as sans doute pas vu mais en distribuant le courrier je t'ai vu passer du haut d'une fenêtre. Moi c'est Eric.

-Ah oui? Moi je t'ai vu aussi un matin , tu n'avais pas l'air très en forme, en short et débardeur.

Entre, tu as soif? Installe toi je coupe la télévision tu ne dois pas apprécier.

-Mais si , détrompe toi. je n'ai rien contre l'amour gai.

(Je rêvais ce mec était une bombe sexuelle et il était pour les gais!). Bon, ok je laisse? tu bois quoi? Alcool ou pas?

-Je bois peu d'alcool , si tu as du café ou du thé , mais sers moi la même chose que toi.

En fait je crois que moi j'ai besoin d'un peu d'alcool. Une bière? J'avais espéré qu'ils avaient pensé à ça. Et j'en ai vu au frigo.

-Oui , tout compte fait un peu d'alcool oui. Tu es toujours torse nu avec un collier?

J'avais ramené les bouteilles et les avait posées sur une petite table. Euh oui j'ai toujours trop chaud et le collier c'est pour faire plaisir à un ami. Je m'étais assis de côté et croisait les jambes. J'ai saisi son regard et sa rougeur subite.

-Tu es gay toi-même?

J'ai eu un sourire. GAGNÉ. Je te gêne?

-Non , je suis plus à l'aise de le savoir. Moi aussi je suis gay.

J'avais espéré ,mais tellement de mecs copient nos goûts que j'hésitais. J'ai avancé un peu le visage, lui aussi et on a fini par s'embrasser bouche à bouche. Restant un moment collé il a profité du moment pour visiter mon short, moi je palpais le sien.

-Tu es rasé,

Non , épilé totalement.

-Moi j'ai peu de poils et je les taille.

J'avais gardé la main sur ce qui était maintenant une belle bosse. Je peux? Je descendais le zip.

-Ne te gêne pas moi je caresse ta belle queue.

Le zip baissé j'ai défait le bouton laissant ressortir la bosse du slip d'un genre que je n'avais jamais porté.

-Tu es sûr qu'on ne peut pas entrer?

Oui j'ai mis le panneau ne pas déranger. il a soulevé les fesses et j'ai fait passer le short dessous. Son slip rouge lui allai très bien. un jock comme je n'en avais pas vu ailleurs que dans les films. Ceinture large et des cotés très fins le bout de tissus en lycra montrait une tache humide.

T'es superbe Joan.

Et moi je peux voir? Car je pense que tu ne portes pas de slip.

Je me suis levé et fait glisser l'écartant au passage de mon sexe dressé.

-Tu es superbe! Il a avancé la main ,pris mon membre, tiré sur la peau. En plus tu as ton prépuce. Ici c'est rare. Il s'est penché un peu et, lui assis moi debout, il a pris mon gland en bouche sans façon.

Du haut je voyais sa raie des fesses , sans aucun tissus.

Laisse-moi te voir moi aussi. Il s'est relevé et a fait glisser son jock dévoilant un morceau bien raide encapuchonné aussi et des boules nettement pendantes. Je me suis accroupi pour le sucer en faisant glisser le prépuce avec les lèvres. Je le tenais par les hanches puis assez vite par les fesses. Il avait peu de polis et de belles couilles Qui me descendait jusqu'au menton. Il a tenté de me relever.

-Attention, je pars vite.

J'ai continué, résistant à ses mains jusqu'à son cri ponctué par un jet dans la bouche. J'ai attendu qu'il ait fini de jouir en caressant ses couilles. Passant la main entre ses cuisses j'ai exploré son anus, surpris de le trouver occupé.

-Excuse-moi je ne pensais pas que l'on irait si loin et j'ai laissé mon gadget en place.

-Tu as besoin d'un gadget? Il y a plein de mâles ici.

-Oui mais je suis sélectif, peut-être trop. Il s'est assis un moment, c'est quoi ce que tu as de plus hard dans ta télé?

J'ai changé et on voyait un black se faire sucer par un minet. Le black avait une queue énorme et le mec gémissait, attaché en levrette aux montants d'un lit.

-Là, tu vois le genre de ce que je cherche mais je ne le crie pas sur les toits. Toi j'ai bien remarqué que ton collier était une marque d'appartenance. Mais je peux te faire plaisir si tu veux mon cul.

-Je n'ai jamais baisé un mec , au début j'aimais les filles mais en prenant le poste de gardien j'ai dû me soumettre. Enlève ton gadget, tu seras mon premier enculé.

En deux temps il a adopté la levrette et a ôté le brillant retenu par une boule.

-Vas-y , prends mon cul j'en meurs d'envie.

Une fois le genre de gode ôté de son trou, il est resté un petit peu ouvert et je l'ai pénétré me surprenant du plaisir que j'y trouvais. Il était chaud bouillant et je n'avais pas d'expérience mais j'ai labouré son cul sans me poser de question allant jusqu'à me retenir de jouir pour que ça dure.

De lui-même il m'a demandé ou je préférais jouir et en sortant ma queue je me suis placé devant lui. Il a ouvert la bouche et je me suis branlé à peine, explosant un peu dans sa bouche mais partout sur le visage.

-Je vois que toi aussi tu as reçu le jus de ton mec en plein sur toi!

Pas que d'un seul mec! J'obéis .

Je lui a tendu un mouchoir mais il ramenait le jus du doigt vers sa bouche.

Tu vis chez tes parents?

-Chez ma mère , mon père était d'Alger. il est parti à ma naissance.

Elle sait que t'aimes mecs?

-Elle bosse pour que je bouffe et serais contente que je me trouve un boulot.

Tu sais , moi par exemple je gagne peu mais je me prends des bites à répétition. Trouve une place de concierge, ils seraient ravis et si tu peux être dans la barre d'immeuble ici on se verrait et on pourrait faire deux salopes. Eux ce qui les intéresse c'est que le coin soit tranquille pour vendre leur shit. Si tu veux j'en parle à mon mec tout à l'heure.

-Je voulais te poser une question depuis le début. Tes seins, c'est naturel?

Non pas du tout mais ils disent qu'androgyne c'est mieux pour les clients qui me baisent. Tu aimes ça?

-C'est joli, surement douloureux mais le résultat est beau. Tu veux que je te prenne mais de face, je voudrais te voir au moment où je jouis. Et te voir quand tu vas jouir en te branlant.

Comme tu veux mais je suis très ouvert , tu vas nager dans mon cul.

-Oh la vache! tu vois sur l'écran le mec s'en prend deux dans les fesses et suce en même temps..

Oui mais ce sont des acteurs.

-Aller relève les jambes et entoure mon torse que je te prenne pour le plaisir.

Il a glissé facilement en moi et m'a ramoné en me fixant des yeux pendant que je me branlais. Ses yeux se sont voilés au moment où il a joui et pour me faire jouir , a serré mes couilles. Le coup a été radical! J'ai joui jusqu'à son menton.

-Tes vachement beau quand tu jouis. Tu fais des tournantes?

Quand mon mec le veut oui. Hier je ne sais pas combien ils étaient dans ma bouche et dans mes fesses. Tu es intéressé?

-Je pense que oui.

Bien je vais le dire à mon mec il va te trouver une place de concierge il est assez convaincant quand il faut et une fois que tu l'auras, on verra.

-Il est bien monté?

Oui mais le pire c'est un black de mon entrée , Abdu! Enfin tu verras. D'ici là, passe quand tu veux j'aime bien ton corps.

Et moi le tien alors on va s'entendre..