Beaucoup de fantasmes... et peu de place

Drapeau-fr.svg H pour H

HH12.jpg


Numéro 12

Texte d'archive:


Archivé de: H pour H – Numéro 12
Date de parution originale: 1991

Date de publication/archivage: 2018-01-02

Auteur: Jean-Claude
Titre: Beaucoup de fantasmes... et peu de place
Rubrique: Toutes sortes de baises...

Note: Le magazine Hommes pour Hommes ayant disparu, nous vous présentons alors sur l'archive des textes y ayant paru au fil des ans, à titre d'archive, le but premier de l'archive étant que la littérature homo-érotique se préserve au fil du temps. Si vous êtes l'auteur de ce texte, ou si vous détenez des droits légaux sur ce texte, veuillez communiquer avec nous sans délais.

Ce texte a été lu 3017 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

Cette publication vous est présentée grâce au fonds d'acquisition auquel les visiteurs peuvent contribuer. Ce fonds sert exclusivement à acquérir de nouveaux périodiques à archiver et que nous ne réussissons pas à obtenir dans les collections personnelles des visiteurs.


Résumé / Intro :

Venez éteindre l'incendie qui ravage Jean-Claude...


Tu viendras chez moi un soir. Tout de suite je t’enlacerai, mes mains frôleront tes fesses excitées à travers ton pantalon, pendant que ma bouche mordillera tes oreilles, ton cou et tes épaules. Mon sexe, dix-sept centimètres, bandera à m’en faire mal, se frottant le long du tien. Nous nous déshabillerons ; mes mains iront flatter tout ton corps et tes membres. Je te sucerai, ma langue descendra progressivement le long de ton torse, vers ton ventre, tes reins, tes fesses, tes cuisses puis tes couilles, et enfin arrivera le long de ton beau sexe, que je goberai.

Je sucerai avec frénésie, ma main progressera vers tes fesses, agaçant ta raie longuement ; puis tu te retourneras, te penchant en avant, après avoir descendu ton slip, pour libérer tes belles fesses sur lesquelles je promènerai ma langue. Arrivant sur ta raie, j’écarterai tes fesses pour dégager ton œillet dans lequel ma langue fourragera longuement puis, après avoir introduit de la vaseline dans ta raie, je te planterai un doigt dans les fesses et t’envahirai petit à petit avec plusieurs doigts. Tu relâcheras ton trou d’amour pour faciliter le passage de ma queue que tu sentiras progresser en toi et exploser.

J’ai beaucoup d’autres fantasmes mais peu de place ici. Je suis actif, passif, ma bouche et ma raie sont accueillantes, mon anus est serré, mais je te viderai les couilles complètement. J’aimerais une partouze et faire de la vidéo. Vite, je suis en manque, venez éteindre l’incendie. Bises. J’ai quarante-deux ans, je mesure 1m70 et j’ai un sexe de 17 centimètres.

Jean-Claude, 42 ans. (93)