Hammam (4)

Révision datée du 13 février 2018 à 11:34 par Patrice (discussion | contributions) (top : retrait modèle cats vide, mdash, espace double, remplacement: →)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


Hammam (4)
Texte paru le 2013-04-25 par Jules1291   Drapeau-ch.svg
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 350 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 6456 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Jules1291.


Template-Books.pngSérie : Hammam

NDA Je reprends le récit de Pierre.

Après la visite au hammam, j'ai dit à Sven :

Alors c’est parti, on baise.

— Je dois me faire pardonner, nous ne dînons pas à l’hôtel, je t’invite.

J'ai choisi le meilleur restaurant de la ville et nous avons vraiment fait connaissance. De retour à l’hôtel, j'ai demandé à Sven :

— Alors, tu as décidé ? On se fait la gueule ou on baise ?

— J’ai trop bu ce soir, on dort.

Il est parti à la salle de bain mettre son pyjama.

La journée du lendemain m'a paru interminable, le temps était pourtant magnifique et les paysages grandioses. Le soir, nous étions enfin seuls dans la chambre. J'ai dit à Sven :

— Et ce soir, tu as décidé ?

— J’hésite toujours.

— Nous pourrions faire un essai, ce n’est pas pour la vie. J’arrêterai si ça ne te plaît pas.

— Alors c’est parti, on baise.

NDA Je vous laisse imaginer comment s’est déroulée la fin des vacances. On termine à Paris.

Nous étions sur le quai de la gare de Lyon. J'ai pris congé des autres participants. J'ai serré ensuite Sven dans mes bras et je l’ai embrassé.

— Merci pour tout ce que tu m’as offert et bon vent.

Il n'a rien répondu mais il pleurait presque. Les autres nous regardaient bizarrement. Sven s’est éloigné et je suis resté seul sur le quai. J'ai pensé tout à coup que je n’avais même pas son numéro de portable et j'ai voulu le rattraper, mais je me suis retenu.

Une année après, nous étions mariés.

NDA Et encore la fin racontée par Sven.

Je viens de quitter Pierre et j'ai les larmes aux yeux. J'arrive au bout du quai, mais je n'ai pas envie de prendre le RER, même si mes parents et ma petite sœur sont certainement impatients de me revoir. Je leur envoie un SMS pour leur dire que je bois un dernier verre. Je vais dans le bar sous "Le Train Bleu", il y a effectivement d'autres participants, mais je m'assieds seul à une petite table. Je commande un verre de vin, alors que ce n'est pas mon habitude de boire de l'alcool.

Cinq minutes après, j'ai la surprise de voir Pierre entrer, il a aussi l'air déprimé. Il vient tout de suite vers moi:

— Bonjour, il me semble que nous nous connaissons. N'aurions-nous pas fait un voyage ensemble ?