Harry et le Potter


Harry et le Potter
Texte paru le 2006-02-25 par Joshua   
Ce récit a été publié sur Gai-Éros avec l'autorisation de l'auteur



Cet auteur vous présente 6 texte(s) et/ou série(s) sur Gai-Éros.

Ce texte a été lu 10910 fois depuis sa publication (* ou depuis juin 2013 si le texte a été publié antérieurement)

(ne fonctionne qu'avec les auteurs qui sont des usagers validés sur l'archive)

© Tous droits réservés. Joshua.


Voila maintenant trois ans que notre jeune Harry le sorcier demeure à l’école de Poudlard et la promiscuité de l’école et le manque flagrant de pratiques sexuelles au sein de cette école lui manque terriblement. Harry, un soir de pleine lune, alla en parler à son ami HHagrid, le garde chasse. Il frappe à la porte. Toc toc toc!

— Entrez!

— Bonjour Hagrid, c’est moi Harry, j’ai besoin de parler...

— De quoi, jeune Harry?

— HHagrid, ça me gêne un peu, mais comment j'peux faire pour me calmer un peu?

— Te calmer Harry, mais tu m'as l’air calme!

— Non HHagrid, tu sais bien à mon âge, j’ai mon corps qui change...

— Oh je comprends jeune Harry, j’ai connu ça! C’est de ton âge, viens donc t’asseoir sur mes genoux, on va parler de ça...

HHagrid est habillé avec son grand manteau couleur de feu avec de la fourrure au col, son chien Croque-dur couché devant la cheminée où le feu crépite. La pièce est bien chaude, la température avoisine les 25 degrés à l’intérieur.

— Mets-toi à ton aise Harry, si tu as chaud, retire ta cape.

— Merci Hagrid j’ai chaud ici.

Harry enlève sa cape, son pantalon ainsi que sa chemise et son t shirt, et il se retrouve simplement en slip blanc.

— Reviens sur mes genoux Harry. Tu vois Harry, à ton âge, ton corps change et tu grandis, ton corps évolue et ton sexe aussi grandit. Tes bourses se remplissent de sperme et il est important que tu les vides régulièrement sinon tu vas sentir des besoins importants et tu vas être souvent excité par les filles.

— Ben nan Hagrid, les filles m’excitent pas du tout, mais en revanche avec mon ami Ron me fait beaucoup d’effet dans mon slip. J’ai mon sexe qui est tout dur en sa présence.

— Et bien Harry je vois ça, regarde ton sexe est tout bandé dans ton slip blanc. Regarde, l’élastique de ton slip va éclater. Dépêche-toi de l’enlever.

Harry s’exécute et enlève son slip et le jette par terre.

— Quel joli sexe tu as Harry, laisse moi le toucher. Tu veux que je t’enseignes les arts du sexe entre hommes?

— Oh oui Hagrid, s'il te plaît, montre moi, j’aimerais tant savoir...

— Très bien Harry, moi aussi je me mets nu comme toi.

Hagrid se relève, retire son manteau et révèle une nudité intégrale au jeune Harry ainsi q’une belle bite de 24 cm en totale érection.

— Regarde Harry l’effet que tu me fais, je bande totalement... Viens la prendre dans ta main.

— Je peux Hagrid? C’est tellement énorme!

— Bien sûr Harry, ne te prive pas, serre la bien dans ta main et fais des mouvements de bas en haut, comme ça.

— Oh quelle taille! Je le fais avec mes deux mains, c'est trop énorme. Je peux la goûter?

— Bien sûr Harry, lèche mon bout. Oui c'est bien ça Harry, continue, tu le fais divinement bien et relève tes fesses, je vais tout t’apprendre, je serai ton professeur de sexe.

— Mmmm que c’est bon, j’aime ce goût tellement viril, je lèche tout ce que je peux...

Harry a relevé ses fesses vierges et Hagrid passe à l’arrière de Harry et se penche sur ses belle fesses d’adolescent.

— Mmmm, Harry quel beau cul tu as, laisse-moi y mettre ma langue.

— Oui professeur, allez-y!

Hagrid lèche le jeune cul de Harry et enfouit sa langue dans son cul. Harry se trémousse dans tous les sens tellement le plaisir est immense. Hagrid prononce une formule magique et donne un coup de baguette magique.

— Troudanos!

— Quelle est cette formule Hagrid?

— C’est pour détendre ton anus afin qu’il n’ait aucune douleur lorsque j’y passerai ma colonne de chair.

Le chien de Hagrid se relève et vient sentir les fesses du jeune Harry.

— Oui mon chien Croque-dur, vient goûter toi aussi ce jeune cul de sorcier, Regarde Harry, tu sens sa langue de chien sur ton trou, il veut aussi le lubrifier pour ne pas que tu aies mal.

— Oh oui Hagrid c’est tellement bon cette langue, laisse-le continuer, il est tellement gentil Croque-dur.

— Comme tu veux Harry, on dirait que tu excites mon chien, regarde il a sorti son gros sexe de plus de 32 cm, il va te saillir Harry.

— Oui Hagrid, je veux goûter au sexe, j’en ai tellement envie. Je veux être dépucelé avant de retourner voir mon ami Ron.

— Comme tu veux Harry. Vas-y mon beau Croque-dur, saille notre Harry.

D’un bond, Croque-dur met ses pattes sur le dos de Harry et le saille. Son gros sexe s’introduit dans l’anus de l’adolescent sans douleur. Tout ce sexe canin est enfoui dans les fesses de ado et déjà le chien lime le jeune cul avec force rapidité et beaucoup d’envie.

— Oh quelle grosse bite il a! Je le sens tellement en moi, il lime mes fesses, c'est très dur, ça dure longtemps. Je sens ses boules me frapper les fesses, elles sont grosses, il me veut tout entier. Je t’aime Croque-dur, vas-y mon chien, va plus fort.

Devant lui, Hagrid se branle. Devant une telle excitation, Harry lui donne de grands coups de langue qui excitent le géant encore plus et au bout de dix minutes de ces traitements, le chien explose dans le cul de Harry et remplit les entrailles du garçon. Une quantité phenoménale le remplit et lui remplit son ventre.

— Oh Harry! Je jouis, je t’explose dans ta bouche, ouvre grand je vais me vider les couilles.

— Vas-y Hagrid, je t’aime, j’avale tout pour toi!

Harry avale tout ce que le géant lui donne, un lait bien blanc, bien crémeux que seul un homme de sa corpulence peut offrir. Une grande quantité lui est offerte et nourrit le jeune Harry.

— Bois Harry, ça va te nourrir, ma semence est très riche, elle va te faire grandir!

— Oui c'est bon Hagrid, j’adore ton lait, y'en a beaucoup.

Après avoir tous les trois bien giclé, Harry et son professeur se blottissent dans les bras l'un de l’autre et Harry s’endort dans les bras de son professeur.

Une prochaine suite pourrait bien être écrite avec le futur amour de Ron
et de Harry.